Retrouver un sommeil réparateur

Retrouver un sommeil réparateur

Le corps humain et particulièrement le cerveau est un élément encore énigmatique tant sur son fonctionnement que sur les réactions. Pièce moteur de notre existence, il est capable de nous empêcher de dormir lors de dangers imminents et de nous réveiller inconsciemment juste avant que le réveil ne sonne lorsqu’on a des tâches importantes à effectuer le lendemain.

Lutter contre les insomnies est souvent très difficile, on ne sait pas quel bout s’en sortir, voilà une tâche que je vais tenter de vous expliquer aujourd’hui avec quelques astuces en prime.

L’insomnie n’est pas une maladie en soi. Elle évoque un mal être, un sommeil qui nous parait non réparateur, inconfortable, fatiguant. C’est une affaire personnelle, elle s’explique par des traumatismes pendant l’enfance, des pathologies telles que le stress, un choc émotionnel, un deuil ou des mauvaises habitudes.

Certains médecins et chercheurs ont classifié en trois catégories ce fléau :

  • l’insomnie d’endormissement, ressasser les soucis, révèle un tempérament hyper-anxieux.
  • l'insomnie du petit matin, signe d’une dépression latente
  • les réveils trop fréquents

Un héritage de notre enfance ou de mauvaises habitudes ?

Le traumatisme dans l’enfance est souvent affilié à une angoisse entre la mère qui a peur qu’il arrive quelque chose à son bébé, celui-ci ressentira cette anxiété et fera en sorte de se tenir éveiller pour rassurer la mère. L’enfant lorsqu’il grandira n’aura aucun souvenir de cette état mais gardera l’insomnie. De même que de mauvaises habitudes de « grands-mères » telles que boire une tisane car sinon on ne dort pas peut être un traumatisme à l’âge adulte.

Si le déséquilibre devient trop important et que l’insomnie n’est pas traitée à la source, une anxiété profonde s’installe au moment du coucher au point que dormir devient un stress et finira de construire un cercle vicieux : stress à cause de la difficulté à dormir, difficulté à dormir nourrit la névrose. Selon la médecine chinoise traditionnelle sont l’insuffisance de yin, un déséquilibre de yin et de yang, un déséquilibre de cœur et l’insuffisance de fonctionnement de la rate.

Une histoire de position…

L’être humain passe environ un tiers de son existence à dormir. Il est donc indispensable de connaître les rouages de cette activité qui repose le corps et l’esprit.

La position d’endormissement joue un rôle essentiel dans la qualité de repos et de régénérescence de notre corps. La médecine chinoise a établi, il y a déjà plusieurs millénaires, que le sang s’alimente essentiellement durant la période YIN de la journée, c'est-à-dire durant la nuit.

  • S’endormir sur le côté gauche entraîne une compression des poumons sur le cœur. En médecine chinoise, le cœur, « Maître des émotions » sera oppressé et entraînera une augmentation importante des rêves, d’où un sommeil agité.
  • Dans le même schéma, s’endormir sur le ventre entravera la bonne digestion, oppressera le cœur et la respiration.
  • L’idéal est de s’endormir sur le côté droit, il favorise la circulation du sang vers le foie et la digestion se fait mieux. Le bras droit replié devant l’oreiller, le bras gauche étendu le long du corps, les jambes légèrement fléchies pour permettre aux muscles de se relaxer au maximum, vous avez sans doute reconnu la fameuse position en « chien de fusil » aussi appelé « croissant de lune ».

Quelques astuces à mettre en place

  • Eviter la caféine en fin de journée
  • Se coucher et se lever chaque jour à peu près à la même heure
  • Apprendre à se détendre, et éliminer autant que possible toute activité excitante avant de dormir
  • ne surtout pas se pencher sur des sujets épineux ou des papiers administratifs par exemple
  • Opter pour un éclairage tamisé, même sur les écrans de type smartphones ou tablettes, il est préférable de régler la luminosité au plus bas. Une forte luminosité indique à votre cerveau qu’il est 14 ou 16h et de le stimuler
  • Renouveler l’air dans la chambre. La température idéale se situe entre 18 et 20°C avec 60 % d’humidité .
  • Mettre à bonne distance tout appareil électrique et nœud de fils pour dormir ! L'électromagnétique perturbe votre métabolisme et votre sommeil.
  • Se brosser les dents et se laver les pieds avant de se mettre au lit, ce sont là de très bonnes habitudes. Se laver les pieds avec de l’eau chaude, non seulement pour les nettoyer, mais aussi parce que cela fait du bien au cerveau.

Un petit coup de pouce de la phamacopée chinoise

  • Nous vous conseillons le complément Liu Wei Di Pour réguler vos troubles du sommeil, Liu Wei Di Huang Wan est le complément idéal de produits tels qu'An Shen pour le sommeil ou Sommeil et moral.

Il agit en nourrissant le yin des reins et secondairement du foie. Ce sont les deux organes qui contrôlent votre sommeil et le moral.

Retrouvez le complément Liu Wei Di sur le site des Laboratoires Bimont : http://www.laboratoiresbimont.fr/liu-wei-di-huang-wan_355.68.htm

  • Ou encore, particulièrement actif contre les troubles du sommeil, le réveil nocturne et le stress, "Sommeil et moral" combat également l'état dépressif. Son principe en médecine chinoise nourrit le yin et le sang, en même temps qu'il tonifie le coeur et calme le shen

Retrouvez le complément Sommeil et Moral sur le site des Laboratoires Bimont : http://www.laboratoiresbimont.fr/sommeil-et-moral_367.68.htm

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *