Prévenir et guérir les troubles de la prostate

Prévenir et guérir les troubles de la prostate

Encore sujet tabou, les troubles liés à la prostate touchent pourtant trois hommes sur quatre en vieillissant. Provoquant parfois l’incontinence ou l’impuissance à des stades avancés, ces troubles peuvent effrayer. Pourtant, il est possible d’accompagner son corps afin de prévenir les effets de l’âge sur la prostate.

La prostate est  située en dessous de la vessie et entoure le haut de l’urètre. Elle est uniquement présente chez les hommes. Cette glande est très importante dans le système reproducteur masculin car elle sécrète et stocke le liquide séminal, qui représente une part conséquente de la composition du sperme.

L’augmentation naturelle de son volume entraîne souvent des complications avec l’âge car elle comprime alors le canal urinaire et gêne la miction. On distingue plusieurs pathologies et symptômes :

  • La prostatite aiguë ou chronique (inflammation de la prostate, parfois de type bactérienne) peut entrainer fièvre, frissons, grande fatigue, douleurs au moment d’uriner et douleurs dans le bas du dos.
  • L’hypertrophie de la prostate entraîne, quant à elle, des obstructions urinaires et des troubles de la miction.
  • Le cancer de la prostate a une évolution très lente et reste longtemps sans symptômes. Il a pour conséquences des troubles urinaires et/ou érectiles.

La médecine allopathique prescrit des alpha-bloquants (agissent sur la contraction de la vessie lors de la miction) et des inhibiteurs de la 5 a-réductase (réduisent le volume de la glande). Ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires comme des vertiges ou des troubles de la sexualité. Si le cancer de la prostate est avéré, on procède parfois à une intervention chirurgicale.

L’approche de la médecine traditionnelle chinoise est différente. Selon ses principes, trois couples d’organes et d’entrailles sont liés énergétiquement à la prostate. Le principal couple est le rein et la vessie, les couples secondaires sont le foie / la vésicule biliaire et la rate / l’estomac.

Le rein et la vessie, un rôle essentiel

Le rein a une fonction fondamentale en médecine traditionnelle chinoise car il renferme le Jing, autrement dit l’essence vitale de chaque individu. Le Jing est la réserve énergétique que chacun possède et qui s’affaiblit lors du vieillissement. Il est représenté par le sperme chez l’homme et par les menstruations chez la femme. Son épuisement entraîne des changements physiques et physiologiques.

Outre sa fonction énergétique, le rein joue un rôle important dans le mouvement et l’équilibre de l’eau dans tout le corps. Il sépare les liquides impurs et purs, et transmet les liquides impurs à la vessie pour leur élimination dans les urines. Il dirige l’évacuation de l’humidité en surplus dans notre organisme en régulant sa distribution et son excrétion.

Le rein est étroitement lié à la vessie. La vessie dépend du rein car il lui fournit l’énergie nécessaire (on appelle cette énergie le Qi) pour la transformation et l’extraction des liquides. De son côté, le rein dépend de la vessie pour transporter et expulser une partie de ses liquides impurs.

Du fait de son rôle dans l’évacuation des liquides et du Jing qu’il renferme, le rein gouverne les orifices du bas (anus, sphincter et parties génitales).

Traitement des maladies de la prostate en médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise permet de prévenir et diminuer les troubles de la prostate, en traitant le « terrain ».

Aux Laboratoires Bimont, nous avons mis au point un complément alimentaire, Bei Xie Fen Pian, qui travaille sur le rein et la vessie, et les autres couples d’organes et entrailles liés. Il traite les urines fréquentes, laiteuses et grasses et les autres troubles.

Ce complément alimentaire transforme l’humidité de la vessie et aide ainsi à éliminer les liquides. Il permet également de refroidir la chaleur. Celle-ci est due à l’humidité qui s’accumule, à cause d’un affaiblissement de la rate. La chaleur peut également la conséquence d’une stagnation de l’énergie du Foie.

Conseils d’utilisation : de 6 à 8 comprimés par jour, pendant quelques mois.

Pour retrouver tous les produits des Laboratoires Bimont, rendez-vous sur www.laboratoiresbimont.fr.

Copyright 2015 LABORATOIRES BIMONT. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

6 commentaires sur “Prévenir et guérir les troubles de la prostate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. SOULIE ALAIN

    Correction : Bonjour,
    Peut-on coupler la prise de Bei xie fen pian avec Tan Yao Tong afin de travailler à la fois sur le Jing et sur la Vessie, sachant que la Vessie a besoin de l’Energie du Rein pour évacuer les Liquides, et ce surtout chez les hommes de 60 ans et plus dont le Jing est affaibli ?
    merci

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Si vous souhaitez travailler également sur le Jing, il serait mieux de prendre Vitalité Source ou Infiniment Perle. Tan Yao Tong est une formule vraiment adaptée aux douleurs lombaires et qui ne conviendrait pas dans votre cas. Bien cordialement.

      Répondre
  2. DE CREUS

    Bonjour
    On m’a mal opéré de la prostate par vaporisation.
    Elle a encore un volume de 122mg
    Quelles sont les remèdes pour la diminuer.
    J’ai 70 ans
    Cdlt

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      La pharmacopée chinoise va permettre de rééquilibrer l’énergie du Rein et de la Vessie, pas de diminuer la taille de la prostate. Pour les autres traitements existants, je ne pourrai malheureusement pas vous répondre (chirurgie ou autres), car ce n’est pas mon domaine. Bien cordialement.

      Répondre