Rhinite, asthme allergique : protégez-vous contre les allergies de l’automne !

Rhinite, asthme allergique : protégez-vous contre les allergies de l'automne !

L’avez-vous remarqué ? De plus en plus de personnes sont allergiques, malheureusement ce n’est pas une impression mais bien un constat : près d’une personne sur trois est concernée par les allergies aujourd’hui. Les études affirment que dans moins de 10 ans, une personne sur 2 sera allergique. Les causes sont multiples : modification de notre environnement (plus de pollens dans l’air et plus de pollution), de nos modes de vie (habitats plus chauds et plus confinés), de nos mesures d’hygiène (excès qui déstabilisent notre système immunitaire).

On parle beaucoup des allergies au printemps, pourtant l’automne est également une période où les allergènes tels que certains pollens (notamment ceux des herbacées), les acariens, les moisissures sont en recrudescence. La faute à nos habitats chauds et moins bien aérés lorsque l’extérieur devient humide. Pour lutter contre ces allergies, la médecine occidentale prescrit des traitements symptomatiques qui soulagent mais ne guérissent pas : corticoïdes, antihistaminiques, bronchodilatateurs (la fameuse Ventoline !). L’approche de la médecine traditionnelle chinoise est différente car elle a pour but de renforcer l’énergie défensive et rééquilibrer certains organes pour une meilleure résistance aux attaques extérieures.

Maladies et symptômes allergiques

Face à ces allergènes, le corps réagit en créant des anticorps, d’où les réactions allergiques. La plus commune est la rhinite allergique : le nez coule, on éternue souvent, le nez et la gorge grattent. La rhinite saisonnière (rhume des foins) est à distinguer de la rhinite non saisonnière : allergie aux acariens, à la moisissure, à la poussière et de la rhinite persistante : fumées de cigarette, fumée de pétrole.

Certains allergènes comme les acariens peuvent provoquer des rhino-conjonctivites allergiques. Les yeux sont touchés : la personne ressent des picotements, ses yeux sont rouges et larmoyants. D’autres personnes développent des dermatites ou eczémas atopiques : rougeurs et démangeaisons au niveau du visage, du cuir chevelu et des articulations du corps (genou, coude, aine).

Traitement en médecine traditionnelle chinoise

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le corps dispose d’une Énergie défensive pour se protéger contre les facteurs pathogènes externes, appelée Wei Qi (évoquée dans l’article précédent sur l’automne). Le Wei Qi est gouverné par le poumon, qui le mobilise vers la surface du corps (circule entre la peau et les muscles) grâce à sa fonction de diffusion du Qi. Si l’Energie défensive d’une personne est affaiblie, elle sera plus sensible à l’attaque d’allergènes comme les acariens, pollens, poussières ou autres poils de chats.

La rhinite allergique est due à un vide de Qi protecteur (Wei Qi) du poumon et du rein, associé à une rétention chronique de Vent dans le nez. Pour l’asthme allergique, le Vent stagnera dans la poitrine. On sait que le poumon et le rein sont liés dans le mouvement du Qi. Quant au Vent, celui-ci pénètre par les pores de la peau, le nez, la bouche. Ce “climat pathogène” externe crée l’agitation d’où des larmoiements, éternuements, démangeaisons qui sont des manifestations physiques du Vent tout comme la fièvre l’est pour la chaleur.

En cas de faiblesse de l’Énergie défensive, l’individu n’est pas assez immunisé. Le Vent pénètre, finit par s’installer, ce qui cause des dérèglements énergétiques qui aggravent encore plus l’immunité du corps et génèrent la chronicité.

Certaines personnes finissent par être allergiques à tout, en toutes saisons. Cette insuffisance d’Énergie défensive peut être causée par une mauvaise alimentation, une hygiène de vie erronée, des excès émotionnels, une faiblesse constitutionnelle… Pour être efficace, le traitement en médecine chinoise devra tenir compte de l’étiologie ou cause de la maladie.

On traitera le syndrome allergique en « dispersant » ou en éliminant le Vent et on renforcera l’énergie défensive et les déséquilibres énergétiques adjacents.

Les formules de pharmacopée chinoise adaptées

La formule Yu Ping Feng Pian est utilisée en médecine chinoise en cas d’allergies, notamment respiratoires comme le rhume des foins, allergies aux acariens, à la poussière et aux poils d’animaux comme le chat, par exemple. Elle permet de traiter également l’asthme allergique.

Cette formule tonifie le Qi et consolide le Biao (barrière extérieure), restreint la transpiration (causée par faiblesse du poumon). Elle renforce le système immunitaire.

Yu Ping Feng Pian est composé de :

Afin de tonifier le poumon, surtout pour les cas d’asthme et de bronches prises, il est conseillé de coupler Yu Ping Feng Pian avec Ding Chuan Pian. Ce complément diffuse et apaise le poumon, clarifie la chaleur et disperse les mucosités.

Copyright Laboratoires Bimont 2015. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

2 commentaires sur “Rhinite, asthme allergique : protégez-vous contre les allergies de l’automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. NARC

    Bonjour,

    J’ai opté pour le flacon « minceur » pour chasser les liquide car en plus de la rhinite chronique, mon corps fait de la rétention d’eau. En revanche, cette préparation me paraît assez efficace.
    J’ai déjà modifié mon alimentation afin de privilégier les aliments de nature chaude afin d’une part de rééquilibrer le yin trop important, et d’assécher mon corps. Cela fonctionne assez bien car ma rhinite décline. Il a t -il des aliments qui privilégient l’énergie du poumons et des Reims ?
    Je vous remercie par avance pour vos conseils.

    Bonne journée.

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Excusez-moi pour le retard de réponse mais je n’avais pas vu votre commentaire. Il y a en effet des aliments qui stimulent l’énergie du Poumon et celle du Rein. Vous pourrez retrouver quelques aliments à la fin de cet article : http://tendancesante.net/2014-10-les-pathologies-du-poumon/ . Pour les aliments de nature chaude et saveur piquante, vous pouvez privilégier les flocons d’avoine, le riz gluant, les galettes et nouilles de blé, boire des tisanes chaudes à base de menthe, gingembre, miel, anis, romarin et thym ou du vin chaud. Pour les aliments qui stimulent l’énergie du Rein, je vous invite à lire cet article : http://tendancesante.net/2014-12-bientot-l-hiver-etes-vous-prets/. Bien cordialement.

      Répondre