3 conseils essentiels pour une bonne alimentation

alimentation conseils diététique chinoise

Vous essayez de perdre du poids mais n’y arrivez pas ? Ou au contraire, vous avez abandonné toute idée de régime ? Avec la diététique chinoise, pas de recette miracle car le tout est d’adapter son régime à sa nature. Mais surtout d’appliquer quelques règles simples… et essentielles à une bonne alimentation !

Quel régime pour moi ?

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous avez déjà découvert le classement des aliments selon la diététique chinoise. Caractérisés selon leur nature, leur saveur, leur couleur et leur tropisme, les aliments permettent de s’alimenter mais ils peuvent aussi faire partie d’un traitement préventif ou curatif !

Connaître les vertus énergétiques des aliments est important mais connaitre votre nature l’est tout autant ! En effet, une personne peut être plutôt yin, yang, hyper-yin, hyper-yang ou de tendance instable. Le sexe, le physique, le tempérament, la morphologie, le type de digestion, la sensibilité au froid ou à la chaleur, toutes ces caractéristiques sont prises en compte par la médecine/diététique chinoise afin d’établir notre constitution et notre tempérament. De ce bilan, en découlera un régime adapté.

La saison est aussi un facteur à prendre en compte pour votre alimentation.

Les conseils de la diététique chinoise pour tous

Outre un régime adapté, il existe des règles à adopter pour bénéficier de toutes les vertus énergétiques des aliments et ne pas affaiblir notre digestion. En voici quelques-unes :

  1. Consommer des aliments frais, locaux et de saison

Tout comme nous, les aliments sont porteurs de Jing (principe vital). Le Jing d’un aliment, s’il a été préservé, lui donnera toute sa puissance et pourra apporter les apports énergétiques attendus. Mais certains facteurs altèrent leur vitalité : procédés de conservation, cuisson, provenance et transport, type de culture… Au contraire, un aliment fraichement récolté, dans un lieu proche (culture locale) et durant une période en correspondance avec la nature, aura conservé toutes ses qualités énergétiques.

Attention à la préparation ! Oubliez le micro-ondes car les ondes altèrent les vertus des aliments. De plus, les fritures et autres cuissons à très haute température ne sont pas conseillées. A privilégier : la cuisson au wok, la technique du sauté, la cuisson à l’étuvée et la cuisson à la vapeur.

  1. Ne pas consommer d’aliments froids, glacés ou crus

Outre la « fraîcheur » des aliments, il est également important d’éviter de manger des aliments crus (sauf les fruits) et des boissons froides voire glacées. Ces aliments fatiguent la Rate et éteignent le « Feu digestif ». En effet, la Rate, lors de la digestion, joue le rôle de brûleur en canalisant spécialement l’énergie chaude qui vient des reins (Yuan Qi ou Qi originel) et en la dirigeant vers l’Estomac. On appelle cette énergie chaude, le Feu digestif. Elle est innée et acquise : chaque fois que l’on s’alimente de manière incorrecte et que l’on assure pas la production de feu acquis, c’est le feu inné qui doit prendre le relais et menace nos réserves vitales.

Afin de ne pas épuiser ce Feu digestif et par conséquent la Rate, pour qu’un aliment soit décomposé et digéré, il faut qu’il soit à la température de l’estomac (38°). Si l’on mange ou boit quelque chose de trop froid voire glacé, la Rate, avec l’aide de l’énergie des Reins, devra apporter plus d’énergie pour réchauffer cette nourriture, affectant notre énergie globale. Cela est la même chose pour les aliments crus, qui en plus amènent une trop grande Humidité au corps.

  1. Ne pas boire trop et au bon moment

Déjà, pas de boissons glacées ! Oubliez les glaçons ! La médecine traditionnelle chinoise recommande de ne pas boire juste avant le repas. En effet, boire va éteindre le Feu digestif (et la faim) car la boisson va rafraichir l’Estomac et le freiner dans sa production de sucs gastriques. Il est également déconseillé de boire un verre d’eau au réveil car les effets sont trop agressifs sur l’intestin.

Pendant le repas, n’éteignez également pas le Feu digestif avec beaucoup d’eau ou de l’eau froide. Il est recommandé de ne pas boire plus qu’un verre, et de l’eau chaude. Attendez 2h après le repas pour ne pas perturber la digestion. De manière générale, ne buvez pas trop, mais à votre soif, car l’élimination épuise la Rate et les Reins.

Mes conseils et lectures du moment

Bertrand Bimont Copyright 2017. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

4 commentaires sur “3 conseils essentiels pour une bonne alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kretchmann nicole

    Bonjour,
    le Local ? Il est souvent plus traité que par l’industrie !!!!!
    Les aliments pestiférés locaux ou non, plus ogm, pour moi, ne présentent aucun intérêt !!
    J’apprécie les pousses de blé, lentilles, orge… que je rajoute sur mon plat cuit au minimum et à l’étouffée – 60 ° – alors la vapeur à 98/100° merci.
    En été, je mange beaucoup de cru, en plus des fruits. Je pense que chaque culture a sa raison d’être. Je vis en France depuis 79 ans et pas en Chine.
    Il n’empêche que beaucoup de vos conseils sont appréciables : je vous en remercie.
    Nicole Kretchmann

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour Nicole,
      Merci pour votre commentaire et votre lecture. Bien sûr, les cultures locales ne signifient pas exemptes de produits toxiques ou d’OGM… Malheureusement ! Toutefois, il est certain qu’un aliment qui aura fait le tour du monde aura moins gardé (ou même acquis) ses vertus énergétiques qu’un aliment récolté dans son potager (sans aborder le sujet des pesticides et des sols pollués de toutes façons). Pour ce qui est du cru en été, ce sont les préceptes de la diététique chinoise, libre à vous de les appliquer ou non. Mais si vous aimez manger des crudités en été, vous pouvez rajouter des épices ou du gingembre, voire un aliment chaud dans le repas pour réchauffer tout ça. Bien à vous.

      Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour Teissa,
      Si vous avez une stagnation d’Humidité, cela veut dire que votre rate est affaiblie. Il faut donc tout particulièrement, pour vous, éviter ce qui la fatigue, c’est-à-dire :
      – tous les sucres, miels et produits sucrés
      – les aliments à la nature froide : salade, concombre, tomate, crudités en général
      – les aliments « humides » : produits laitiers notamment
      Mangez plutôt des légumes cuits et des aliments asséchants comme le poulet et ne lésinez pas sur les aromates.
      Ceci est un résumé mais vous trouverez de nombreux ouvrages de diététique chinoise pour vous aider à sélectionner les bons aliments. Dont le livre cité dans l’article 😉
      Bien cordialement.

      Répondre