Baume des titans blanc : la force glaciale

Encore entouré d’une sorte de mystère, on entend beaucoup de choses sur le Baume du Tigre. Il serait interdit à la vente en France, il présenterait un risque pour la santé à cause du camphre qu’il contient… On parle aussi de « vrai » et de « faux » baume du tigre. Finalement, les principes de médecine traditionnelle chinoise auxquels il réfère sont peu abordés… Pourtant, le baume fut créé sur la base d’une formule chinoise. Quels sont ces principes et quelles douleurs calme-t-il ? Nous allons aujourd’hui nous pencher sur le baume chinois blanc, plus adapté à la saison que le rouge, qui est utilisé pour la préparation et la fatigue musculaire.

Ses principes en médecine traditionnelle chinoise

A l’approche de l’hiver, le baume blanc peut s’avérer un allié précieux. Il est idéal pour soulager les coups de froid, maux de têtes, sinusites et torticolis mais aussi les inflammations de type tendinite. Son principe en médecine traditionnelle chinoise est de faire circuler l’énergie (Qi) et les liquides organiques dans le corps.

L’Energie et les Liquides Organiques font partie des Quatre Substances Vitales, les deux autres étant le Jing (Essence) et le Sang. Le Qi a un rôle de réchauffement du corps et de défense contre les Energies Perverses (Vent, Froid, Humidité, notamment). Nous avons déjà évoqué le Wei Qi, l’Energie défensive, qui circule entre la peau et les muscles (voir l’article Renforcer ses défenses corporelles pendant l’automne).

Quant aux liquides organiques, ils sont générés par la Rate et diffusés dans le corps par le Qi du Poumon. Ils sont à l’origine de la sueur mais aussi de l’ « Humidité interne ». Une mauvaise circulation des liquides organiques engendrera la création de « mucosités ». Si ces dernières atteignent les voies respiratoires supérieures, elles peuvent se loger dans les sinus et causer par exemple, des sinusites.

La mauvaise circulation des Liquides organiques peut être causée par l’affaiblissement d’un organe (rate, poumon ou rein) et/ou par l’attaque des Energies perverses. Le Vent, le Froid et l’Humidité peuvent aussi entraver la circulation de l’Energie et causer des douleurs comme le torticolis ou la tendinite.

Retour sur les ingrédients du Baume chinois

L’un des ingrédients « controversés » du baume chinois est le camphre. Dangereux seulement s’il est avalé, il est autorisé en France mais son taux ne doit pas dépasser 11% des ingrédients. La version originale du baume chinois contient trop de camphre, c’est pourquoi elle a été interdite en France. Ainsi, les baumes vendus en France sont plus « légers » que la version originale, car sous contraintes sanitaires et réglementaires.

Comment utiliser le baume ?

Le baume chinois ne s’applique pas en massant la zone concernée mais en la frictionnant très vite avec le tranchant de la main. Il peut s’appliquer sur le thorax, sur le front et les tempes pour les maux de tête, sous le nez pour le déboucher et sur la nuque pour les torticolis.

Le principe du baume blanc est l’effet chaud/froid. Dès que vous ressentez une sensation de chaleur, arrêtez la friction. Vous ressentirez ensuite une sensation de froid, c’est normal.

Attention ! Veillez à ne toucher aucune muqueuse (les lèvres par exemple) et à bien vous laver les mains plusieurs fois après son application, sous peine de brûlures. Évitez de vous toucher les yeux, même après le lavage des mains. Pour ceux qui ont déjà testé, vous savez de quoi je parle !

Le Baume des titans blanc

En accord avec la réglementation française, les Laboratoires Bimont ont repris la recette du baume chinois original et créé le Baume des titans blanc. Tout aussi efficace, sa particularité tient à son conditionnement sous forme de stick. Pratique, on peut le glisser partout et le garder avec soi !

Ses ingrédients sont : menthol, camphre, eucalyptus, huile de menthe poivrée, huile essentielle de clou de girofle, huile essentielle de camphre blanc, huile essentielle de cannelle, paraffine.

A appliquer 3 à 4 fois par jour en frictionnant les zones où le froid est figé.

Pour en savoir plus sur le Baume des titans blanc, je vous invite à visiter le site Internet des Laboratoires Bimont.

Copyright Laboratoires Bimont 2015. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

2 commentaires sur “Baume des titans blanc : la force glaciale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. mahet

    bonjour

    pourriez vous me dire pourquoi il n’y a pas de camphre dans le beau des titans rouge BIOalors que c’est l’ingrédient de base que l’on trouve bien sur dans la version non, bio
    du coup son efficacité est elle la même

    merci

    Répondre