Cholestérol : quand la Chaleur dérègle notre corps…

chaleur médecine chinoise

En France, on estime qu’une personne sur quatre souffre dhypercholestérolémie, c’est-à-dire d’un taux élevé de cholestérol sanguin. Les causes en sont multiples : alimentation trop riche, alcool, tabac, sédentarité, mais c’est avant tout une question d’hérédité. Le cholestérol n’est pas à prendre à la légère car il peut être responsable de troubles cardio-vasculaires. Selon la médecine chinoise, un taux anormal de cholestérol est lié à une Chaleur trop élevée dans le corps. Découvrons ensemble ce que cela veut dire !

Rappel : le cholestérol d’un point de vue occidental

Le cholestérol est en fait une graisse fabriquée aux deux tiers par le foie et apportée pour un tiers par l’alimentation. Il est nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme car il donne souplesse et force aux cellules dans lesquels il se trouve, les protégeant des attaques extérieures. Ce sont les lipoprotéines qui le transportent jusqu’aux différents organes. C’est là que le bât blesse ! Quand le cholestérol est en excès (trop d’aliments gras ingérés), les HDL (Lipoprotéines à haute densité) connues sous le nom de « bon cholestérol », le ramènent au foie où il est transformé avant d’être éliminé. Les LDL (Lipoprotéines à basse densité), transportent quant à elles le cholestérol du foie vers toutes les cellules. Ce sont ces protéines qui sont responsables du « mauvais cholestérol » car si elles fonctionnent mal ou sont en excès, le taux de cholestérol dans le sang augmente, bouchant à terme les artères. Le risque d’infarctus, AVC ou artérite des membres inférieurs augmente alors…

Le cholestérol selon la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise, dans son approche du cholestérol, n’est pas tant éloignée de la médecine occidentale. Selon cette discipline, l’origine du cholestérol réside principalement dans l’équilibre énergétique du Foie et dans l’alimentation. Une alimentation trop grasse couplée avec une mauvaise hygiène de vie demande un effort plus intense aux organes et entrailles liés à la digestion (estomac, rate, foie) et à l’élimination des déchets. Cette « surexploitation » peut causer l’apparition de la chaleur et du tan ou une stagnation d’humidité. Mais qu’est-ce que la Chaleur en médecine chinoise ?

Le concept de Chaleur

La Chaleur est l’une des 8 énergies perverses externes (ou climatiques), avec le Vent, le Froid, l’Humidité, la Sécheresse, la Tiédeur, la Canicule et le Feu. La Chaleur, dans la Nature, est synonyme d’accélération de l’activité : remarquons que lorsque la Chaleur arrive, l’eau bout, la végétation s’active et croit, les animaux sortent de l’hibernation, etc. La Chaleur est une énergie de type yang, dont les caractéristiques sont la croissance, la stimulation, le réchauffement et l’évaporation, contrairement à l’énergie yin qui représente plutôt le calme, la conservation, l’hypofonctionnement et le froid.

La Chaleur peut être d’origine externe, suite à une exposition à une température anormalement chaude, par exemple du temps doux en hiver ou une canicule en été. La Chaleur peut également être d’origine interne car elle est naturellement présente dans le corps. Dans le cas du cholestérol, c’est à la Chaleur interne que l’on s’intéresse.

Un excès de Chaleur interne est dû à une suractivité des organes et une augmentation du métabolisme du corps. Dans ce cas-là, on parle de « facteur pathogène » avec des symptômes comme la sensation d’avoir chaud, l’esprit agité. La chaleur a tendance à faire évaporer nos liquides avec de la soif, la peau sèche. Trop de chaleur (énergie yang) lèse l’énergie yin, et celle-ci n’arrive plus à exécuter ses fonctions de nutrition et d’apaisement. Des maladies peuvent apparaitre.

Quand la Chaleur se transforme en Feu

Une Chaleur excessive peut se transformer en Feu. Plus dense et plus fort, le Feu déplace et assèche les Liquides organiques davantage que la Chaleur. Il a tendance à monter, et donc à toucher la tête provoquant des étourdissements, céphalées, rougeurs au visage, acouphènes, ulcérations dans la bouche. Le Feu peut affecter les vaisseaux sanguins, causant des saignements des gencives ou du nez), créant encore plus de Sécheresse (constipation, soif, urines foncées et peu abondantes) et provoquant de l’agitation mentale (nervosité, irritabilité) et de l’insomnie. L’Estomac, le Cœur et le Foie sont les Organes les plus souvent touchés par ce Feu extrême.

La Chaleur et le Feu perturbent le Foie dans ses fonctions de stockage et de circulation du Sang. En cas de cholestérol, on traite d’abord cet organe et son entraille liée, la vésicule biliaire, tout en cherchant à drainer le feu et la chaleur.

Réguler son taux de cholestérol grâce à la pharmacopée chinoise

Long Dan Xie Gan PIan cholestérol

La médecine traditionnelle chinoise comprend une formule de pharmacopée chinoise, appelée Long Dan Xie Gan Pian, qui permet de réguler le cholestérol en rétablissant la plénitude du Foie et de la Vésicule Biliaire, et en drainant le Feu et la Chaleur. Cette formule est disponible sur le site des Laboratoires Bimont.

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

13 commentaires sur “Cholestérol : quand la Chaleur dérègle notre corps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Reuter

    Bonjour Monsieur BIMONT … Je suis moi aussi diplômée en MTC … et je pratique MAIS pour le plaisir, vu mon âge ! Lire vos articles me procure un grand plaisir ET … me rafraîchit la mémoire : donc , un grand merci ! Par ailleurs je suis une grande adepte de vos produits et trouve TRÈS astucieuse leur présentation ! Donc , bravo : j’adorerais vous rencontrer ! Bien sincèrement. Florence Reuter

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Même sans vésicule biliaire, vous pouvez avoir du cholestérol en excès… Pour réduire votre taux de « mauvais cholestérol » commencez déjà par une alimentation faible en graisses et pour le traitement, vous pouvez prendre du Long Dan Xie Gan Pian pendant quelques mois…

      Répondre
  2. CLINCKERS LUCIE

    cela fait pas quelques années mais beaucoup d années que j essaie d expliquer tout ceci aux médecins et acupuncteurs – dès que je mange un peu de graisse – un peu de viande cuite ou rôtie – huile chaude ou froide – fromage un peu – ou un repas au resto normal – ou lors d un repas fête ou en mangeant je ressens des tachycardies – des gâteaux/crêpes/pâtisseries – ou tout ce qui est préparé industriellement – j ai cet effet de bouche très très sèche surtout la nuit – ss doute à l heure du foie – une ou les deux narines qui se bouchent des fois avec des croûtes de sang – s en suit la constipation etc .. – c est surtout au moment qu on me dit de boire plus pour éviter la constipation que moi je sais que c est plutot ce surchauffement du corps la nuit qui joue le plus – l autre solution c est d abandonner de manger ces MAUVAISES CHOSES qui sont si bonnes à manger et qu en vieillissant mon corps est plus en demande de ces graisses – fin février est la période ou je ne me sens pas bien du tout .. avec une perte d énergie en mars – fatigue effleurant l asthénie – genre de déprime s installe suite à tout cela .. ma question – pouvez vous SVP m indiquer un très bon médecin qui pratique la MTC vraie dans le 06 SVP – quel produit de votre gamme pourrait être bénéfique non pour simuler mais pour aller à la source du problème qui persiste depuis env. une vingtaine d années – cad une nature froide dans la journée – avec engelures à +8°C -(raison pour laquelle je suis venue m installer dans le sud de la France ..) et chaude la nuit .. (si je mange de la viande j ai le visage rouge le matin)

    Répondre
  3. LOIRE Sophie

    Bonjour Monsieur Bimont, je suis infirmiere DE mais surtout j’ai un DU Paris 13 phytotherapie et aromathérapie, avec un diplome d’Hippocratus et des stages d’aromathérapie… Mais la MTC m’interpelle vraiment. Organisez vous des stages d’apprentissage pour une première base avant d’éventuellement aller plus loin?
    Merci vraiment pour tout ce que vous m’apportez avec ce blog.
    En espérant vous lire, bien cordialement
    Sophie

    Répondre
  4. Francine

    Bonjour Monsieur Bimont
    J’ai du cholestérol, et après plusieurs années de refus, je me suis décidée à le traiter depuis peu avec des statines. Avec beaucoup de réticence. La lecture de votre article me ramène à un autre trouble qui m’exaspère depuis 15 ans : des bouffées de chaleur aussi bien nocturnes que diurnes, bien qu’étant ménopausée depuis plus de 10 ans. Ce sont des symptômes identiques à ceux que vous décrivez pour l’excès voire le feu de chaleur interne.
    Les 2 phénomènes peuvent-ils être en rapport ? La formule que vous proposez pourrait-elle agir sur les 2 symptômes ? Merci pour votre réponse. Francine

    Répondre
  5. Véronique

    Bonjour,
    Est ce que ce produit draine le foie ?
    Est-ce qu’il est indiqué en cas de bouffées de chaleur alors que le taux de cholestérol est bon ?
    Merci
    Véronique

    Répondre
  6. marie france placier

    Bonjour, bravo pour votre site. Pourriez-vous m’indiquer un praticien de santé et/ou médecin en MTC sérieux dans le 34 et environs. J’ai du cholestérol, pas mal de stress avec bouffées de chaleur problèmes de circulation marqués, foie fatigué, traité par acupuncture et homéopathie mais ça ne suffit pas pour le moment. Merci pour votre réponse . M.France P

    Répondre
  7. Renvoi: Conseils pour améliorer son transit intestinal - Tendance Santé, le blog de Bertrand Bimont