L’énergie sexuelle et le désir selon la médecine chinoise

couple romance sexualité

Baisse du désir sexuel, troubles de l’érection : la santé influence notre sexualité, et vice versa. Selon la médecine traditionnelle chinoise, avoir une sexualité équilibrée est la clé d’une vie en pleine forme, physiquement et mentalement. Malheureusement, avec les aléas de la vie, le baromètre n’est pas toujours au beau fixe ! De quoi dépend notre activité sexuelle ? C’est au programme de cette semaine !

L’énergie sexuelle : d’où vient-elle selon la médecine chinoise ?

Tout d’abord, il faut savoir que chaque personne est un peu « conditionnée » par l’énergie qu’elle reçoit de ses parents et grands-parents : on nomme cette énergie le Jing prénatal. Celui-ci est ensuite nourri par le Jing postnatal (acquis et entretenu après la naissance). Le Jing, l’ « Essence » est le support du Qi, l’énergie vitale.

Le Jing est conservé dans ce qu’on appelle Ming Men, ou Porte de la Vie. Bien que sa localisation ait fait l’objet de longs débats à travers les siècles, on peut partir du postulat que Ming Men se situe entre les deux Reins.

Ming Men est la demeure du Jing, elle est reliée à l’utérus, c’est aussi le lieu où est conservé le sperme. Le développement d’une bonne maturité, fertilité et d’une bonne énergie sexuelle l’homme et la femme dépend du Feu Ministre, dont Ming Men en est la source.

Si le Feu n’est pas suffisant, il y aura alors un manque d’intérêt pour le sexe, de l’impuissance ou de la stérilité aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Des leucorrhées (pertes blanches) peuvent aussi apparaitre chez les femmes. Avec l’âge, le Feu diminue, et avec lui la fertilité et l’énergie sexuelle.

Les troubles de l’érection

Le Jing est la base matérielle du yin des Reins, mais grâce à la fonction yang des Reins, il est ensuite transformé en Qi, en énergie. Le Jing est une réserve d’énergie, un support, que l’on emmagasine avant d’être né et qu’on entretient tout au long de la vie. L’énergie des Reins, de type yang, puise dans le yin des Reins et assure les fonctions mécaniques de la sexualité, c’est-à-dire l’érection chez l’homme. Chez la femme, l’énergie yang des Reins sera celle qui soutiendra le désir sexuel.

Il est donc important, selon la médecine chinoise, de ne pas épuiser cette réserve d’énergie ou Essence (Jing) trop vite, sous peine de dysfonctionnements érectiles. Le surmenage intellectuel et physique est l’une des premières causes de l’affaiblissement du Rein et un vide de yang.

Mais le bon fonctionnement de la Rate, qui gouverne les chairs et produit le Sang, est aussi important. Cet organe est lésé par une alimentation inadaptée : aliments gras, alcool, aliments trop humides vont créer une accumulation d’Humidité-Chaleur dans le bas du corps (Foyer inférieur). La Rate ne peut alors nourrir correctement le Sang et amener le Qi et le Sang dans les muscles et membres.

Le manque de libido

Quand on parle de sexualité, la libido, le désir sexuel, sont tout aussi importants que la « mécanique ». Chez l’homme et la femme, des pulsions sexuelles normales reflètent un Qi (énergie) des Reins fort. Un vide de yang impliquera un manque de libido, des difficultés à prendre du plaisir. Quant au vide de yin, la situation sera alors à l’opposé : pulsions sexuelles excessives, frustration de ne pouvoir les assouvir complètement.

Le côté émotionnel jouera également un rôle important dans la qualité de la libido. Citons ici le Foie, qui par son côté hypersensible (voir l’article à ce sujet) pourra bloquer la circulation du Qi et du Sang dans le corps. Son méridien passant par les organes génitaux n’arrangeant pas les choses !

Un remède de pharmacopée chinoise : le Cordyceps sinensis

cordyceps-redimEn cas de troubles de l’érection ou de libido défaillante (pour les hommes et les femmes), il existe un champignon bien connu des Chinois : le Cordyceps ou champignon chenille. Il est même surnommé le « viagra de l’Himalaya » ! Ce champignon vous apportera énergie, vitalité sexuelle et augmentation de la libido.

>> En savoir plus sur le Cordyceps <<

Cordyceps est disponible en vente ICI.

Bertrand Bimont Copyright 2017. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

2 commentaires sur “L’énergie sexuelle et le désir selon la médecine chinoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *