Gestion des émotions : la colère

gestion de la colère en médecine chinoise

La gestion des émotions fait partie de la méthode de prévention de la médecine chinoise : l’hygiène de vie (Yang Sheng). Le fait de gérer ses émotions correctement permet non seulement d’optimiser sa vitalité, mais aussi et surtout de prévenir l’apparition de maladies potentiellement graves. La saison en cours, le printemps, est sous le signe du Foie, qui est lié à la colère. Découvrons ensemble l’effet de la colère sur notre énergie.

La gestion des émotions en médecine traditionnelle chinoise

Classiquement, les Chinois décrivent cinq émotions : colère, joie, tristesse, réminiscence, peur, chacune étant liée à un mouvement et à un organe.

L’apparition de telle ou telle émotion dans le courant de la journée est tout à fait normale. Une émotion ne devient pathologique que si elle est exagérée ou dure trop longtemps. Au quotidien, nous devrions ressentir un peu de toutes ses émotions, mais la joie devrait être prédominante.

Il est important que nos émotions soient bien gérées (plus facile à dire qu’à faire, bien sûr!) car chacune d’entre elles a une incidence précise sur l’équilibre énergétique de son organe lié et plus généralement, sur la circulation du Qi.

L’aspect émotionnel du Foie

La colère

Rappelons que le foie a une énergie ascendante, c’est l’énergie du Printemps. Lié au Bois et à l’élément Vent, il représente la vitalité, la sève printanière, le renouveau. Son émotion liée est la colère mais on lui assimile également le rêve, les projets, ainsi que l’élan vital, le désir.

En effet, nous voyons la colère comme une émotion négative (l’un des 7 péchés capitaux d’ailleurs dans la religion catholique !) mais selon la médecine chinoise, la colère est au départ une émotion positive. C’est elle qui nous donne l’impulsion, elle est nécessaire au combat sous toutes ses formes et au bon équilibre physique du corps.

Exprimée de manière modérée, la colère est bonne. Toutefois, si celle-ci est refoulée, enfouie, elle causera une stagnation de l’énergie du Foie qui aura d’autres effets en cascade : stagnation du Sang, création de mucosités, chaleur interne en excès…

Il faut savoir que le Foie n’est pas seulement sensible à la colère, mais également à toutes les émotions qui font stagner son énergie. Avec le Cœur et la Rate, c’est l’organe le plus touché par les émotions excessives.

 Les conséquences d’une colère intériorisée

Rappelons que l’une des fonctions du Foie en médecine chinoise est de disperser et faire circuler le Qi dans tout le corps, et également d’assurer le bon volume circulant de sang. Cette circulation doit se faire sans entrave et nourrir en énergie toutes les parties du corps. Le sens de circulation du Qi du Foie est normalement de bas en haut et vers l’extérieur.

Lorsque la colère est extériorisée, l’accès de colère fait monter brutalement le Qi du Foie.  Lorsqu’elle est intériorisée, elle provoque une accumulation de Qi qui peut attaquer transversalement la rate et l’estomac, ou se transformer en feu et attaquer le Cœur et le Shen.

En cas de ressentiment, de frustrations, la fonction du Foie qui consiste à faire circuler avec fluidité le Qi est perturbée. Il en découle une surpression et une nouure du Foie qui peuvent provoquer  de nombreux symptômes :

  • Céphalées, vertiges, acouphènes, irritabilité quand le Qi du Foie remonte à contresens
  • Yeux rouges, teint rouge, bouche amère, quand la surpression du Feu se transforme en Feu
  • Cycle menstruel irrégulier, caillots menstruels, dysménorrhées : quand stase de sang
  • Sensation d’étouffement, oppression de la poitrine quand le Qi du Foie monte et perturbe la circulation du Qi du poumon

Comment gérer sa colère ?

Les Chinois, en gestion des émotions, ne recommandent pas d’éviter certaines émotions négatives. L’important, après les avoir ressenties, est d’engendrer une action afin de les extérioriser : parler avec une personne, prendre un recul philosophique, par exemple.

Nous avons également la technique du lâcher-prise que vous retrouverez dans cet article.

La pharmacopée chinoise peut vous aider. Pour réguler toutes les émotions, je vous recommande An Shen Bu Xin Pian.  Si vous ressentez un excès de colère, une irritabilité qui s’installe dans le temps, il serait judicieux d’effectuer un travail énergétique sur le Foie en prenant en même temps le complément Xiao Yao Pian.

An Shen Bu Xin Pian - lâcher priseXiao Yao Pian - Foie

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

2 commentaires sur “Gestion des émotions : la colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pignon

    cet article sur la gestion des émotions et du lâcher prise est remarquable

    comme presque tous, je les conserve en archives pour de futurs conseils.

    bien cordialement

    Répondre