La relation rein/cœur en médecine traditionnelle chinoise

relation rein cœur mtc

C’est l’été, restons sur la thématique du Cœur. Cet organe, surnommé le « maître du corps », entretient des relations particulières avec les autres organes dont le poumon, le foie, la rate et le rein. Cette dernière relation est appelée « la communication rein/cœur ». Elle est très importante en médecine traditionnelle chinoise car elle permet de maintenir un équilibre physiologique entre le yin et le yang, l’eau et le feu, le jing/sang et le sang et le shen.

L’assistance réciproque entre l’eau et le feu

  • Le fonctionnement de la communication rein/cœur

On pourrait penser que le Cœur et le Rein sont deux organes opposés. Le Cœur est situé dans le Foyer supérieur, il est de nature yang et son élément lié est le feu. Quant au rein, il est de nature yin, est situé au Foyer inférieur et son élément lié est l’eau.

Or, ils sont complémentaires. En médecine traditionnelle chinoise, ce qui est en haut doit descendre et ce qui est en bas doit monter.  Le feu du Cœur doit descendre pour aider le yang des reins à réchauffer et vaporiser l’eau (voir le métabolisme des Liquides dans l’article Stop aux mucosités !). L’eau des reins vaporisée va alors remonter pour refroidir le feu du Cœur et l’empêcher de s’embraser ou de devenir hyperactif.

Cette relation de réciprocité est importante pour maintenir l’équilibre dynamique entre l’eau et le feu dans le corps, le yin et le yang, la montée et la descente des énergies.

Quand l’eau des reins ne peut éteindre le feu du cœur ou quand le feu du cœur ne peut réchauffer l’eau des reins, on dit qu’il y a non-communication entre ces deux organes. Cela entraîne des pathologies.

  • Les symptômes de la non-communication

L’harmonie entre le feu et l’eau dans le corps permet l’équilibre du yang (en haut du corps) et du yin (en bas du corps). En montant, le yin des reins doit nourrir le yin du cœur. Si cela n’est pas le cas, cela engendrera un vide du Yin du cœur et une hyperactivité du Yang du cœur. Les symptômes seront :

  • Mal-être diffus, insatisfaction, ennui
  • insomnies
  • acouphènes
  • faiblesse du bas du dos et des genoux

Si le feu du cœur n’arrive pas à descendre, cela engendrera de la chaleur dans le haut et du froid dans le bas du corps, causant :

  • Mal-être diffus, insatisfaction, ennui
  • insomnies
  • sensations de froid dans le bas du corps (bas du dos et genoux)
  • éjaculation nocturne
  • délire (dans les cas sévères)

 Les relations particulières entre le Jing et le Sang

  • L’engendrement réciproque

Nous savons que le Rein conserve le Jing, l’Essence. On peut dire que l’Essence se transforme en Sang car le Rein gouverne les liquides qui créent le Sang. Or, le Sang est le support du Shen du Cœur. (Voir article Le Shen, l’Esprit maître du corps)

Le Jing et le Sang s’engendrent donc et se transforment mutuellement.

Par conséquent, une insuffisance du sang du cœur peut causer un vide du Jing des Reins, et un vide du Jing des Reins pourra causer un vide du sang du cœur. Ces déséquilibres causeront des troubles du sang et du Jing avec des symptômes tels que : teint pâle, palpitations, acouphènes, faiblesse des lombes et des genoux.

  • L’interdépendance

Le Cœur abrite le Shen et les Reins le Jing. C’est cette essence qui produit les moelles qui se rassemblent pour former le cerveau, d’où la relation rein/cerveau en médecine chinoise. L’Essence est donc le support matériel du cerveau pour préserver le Shen. C’est pourquoi on dit que le Shen est la manifestation externe du Jing.

Une activité mentale normale a besoin de suffisamment de Jing. Lorsque le Jing est faible, le Shen est affaibli et la personne manque de vitalité, de volonté, de confiance en soi.
Quand le Shen est perturbé, le Jing le sera également, la personne se sentira fatiguée et aura un manque de motivation.

Mon conseil pour rétablir la communication rein/cœur

An Shen Bu Xin Pian - lâcher prise

Si vous souffrez d’insomnies, d’agitation mentale, de stress voire de mal-être, je vous conseille le complément An Shen Bu Xin Pian qui va harmoniser les relations rein/cour et vous permettra de lâcher-prise plus facilement.

 

 

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

11 commentaires sur “La relation rein/cœur en médecine traditionnelle chinoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Volpé Dominique

    j ai un probleme d’hernie intra spongieuse au niveau L2/L3, et mon dos me fait souffrir , j’ai essayé des compléments alimentaires vous promettant une nette amélioration mais rien n’y fait j’ai pris de nombreuses séances d’ostéopathies chez un médecin spécialiste du dos mais là aussi peu de résultat, peut-être la médecine chinoise pourrait m’apporter une amélioration ?

    Répondre
  2. DUPUY

    Bonjour, suite à une spondylarthrite ankylosante, j’ai le syndrome de Gougerot. Suite aux dernières analyses à l’hôpital, ma maladie serait morte (grâce à la phytothérapie et la médecine chinoise…) mais le syndrome demeure. Y aurait-il quelque chose qui pourrait m’enlever ce dernier bastion ? Merci de tout coeur.

    Répondre
  3. DANDI

    Bonjour,
    J’ai 69 ans. Une prise de sang a révélé que mon taux de créatinine est de 9,3 mg/l. Le dépistage et suivi de l’insuffisance rénale CKD-EPI est de 63 ml. L’adaptation de posologie des médicaments est de 60 ml/mn/1,73m2. Il se trouve que je ne prends pas de médicaments chimiques, seulement de l’homéopathie et des compléments alimentaires.

    Pouvez-vous m’expliquer ce que tout ce qui précède signifie et comment puis-je y remédier ?
    Avec tous mes remerciements.

    Répondre
  4. laipe.hhelene@gmail.fr

    Bonsoir, je ne pas si , chez moi le yin est plus faible que le yang.
    J’ai eu une tachicardie qui a necessité une ablation fluther.
    Au depart j’ai un lupus depuis 1981 et j »ai , au fil de ces années, eu des problemes renaux. Et en ce moment je suis in traitement anti coagulant, merci.

    Répondre
  5. kavi

    Bonjour,

    C’est urgent de m’éclairer svp: séance d’ostéopathie avec travail sur le sacrum et la vessie.
    D’abord, impossible de libérer un blocage très vieux (plusieurs années) avec insuffisance rénale légère chronique. Puis, pendant le reste de la séance les méridiens Rein/Vessie étaient très sollicités et très sensibles au niveau jambes.
    En sortant (14h), j’était toute tremblante, alors qu’en très bonne santé autrement. Impossible de dormir. Et tout à coup des lancées(piqûres) dans le bras gauche, méridien Coeur, avec fourmillements dans les doigts.
    Que cela signifie-t-‘il sur le plan énergétique?
    Merci de votre éclairage.
    Cordialement
    Kavi

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Après une séance d’ostéopathie, il se peut qu’il y ait une réactivité au niveau de la circulation énergétique.
      Par contre, puisque vous avez des réactions assez importantes, je vous conseille de recontacter votre thérapeute afin de prendre son avis.

      Bien cordialement

      Répondre
  6. Micka

    Bonjour,

    je suis née avec un syndrome de la jonction pyélourétérale, cela a été diagnostiqué à mes 16 ans, où j’ai été opérée et qu’on m’a coupé une partie de mon rein gauche (et le droite à surveiller de près).

    Je suis aller voir quelqu’un qui pratique la médecine chinoise et vu que j’ai les pieds froids, les mains aussi (et un peu moite), je dormais depuis bientôt 2 ans 10h par nuit (hors habituellement 6-7h), j’ai eu une poussée d’acné il y a quelques mois dans le dos, au début c’était surtout très rouge, et cela me gratter. Le bout de ma langue est un peu rouge, et quand il a prit mon pouple il m’a dit que mon coeur on le sentait très peu, qu’il battait lentement. J’ai fais il y a quelques mois ma tension je suis à 10.6, il m’a parlait de vide de sang dans les reins…..

    J’ai plutôt une bonne alimentation, même si je ne mange pas beaucoup de glucides simples (je ne pratique pas trop de sport pour le moment, mais c’est un projet).

    En quoi c’est dû? Que faire ? Quels conseils pouvez vous me donner ? Quel est la marche à suivre pour me soigner ?

    bien à vous.

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Veuillez m’excuser pour la réponse tardive. Êtes-vous sûre que votre thérapeute vous a parlé d’un vide de sang dans les Reins ? N’était-ce pas un vide de yang ? Ou un vide de Qi ?
      Il est difficile de vous conseiller sans une consultation, mais il semblerait que vous souffrez d’un manque d’énergie. Je pense qu’il vous faut en effet faire un travail énergétique sur le Rein. Pour cela, je vous conseille le complément Vitalité Source pendant au moins 2 mois. Bien cordialement.

      Répondre