L’automne en médecine chinoise : pourquoi l’élément métal ?

automne métal médecine chinoise

Dans trois jours, débutera officiellement l’automne chez nous. L’automne en médecine traditionnelle chinoise s’inscrit dans la théorie des Cinq Mouvements avec pour élément lié le Métal. Cette saison est la période où le Poumon et le Gros Intestin sont à leur paroxysme énergétique. Pourquoi l’automne est-il lié au Métal ? Quel est le lien entre cet élément et l’homme ? C’est au programme de cette semaine !

L’élément Métal, engendré par la Terre

Dans la théorie des Cinq mouvements (expliquée dans cet article) qui ont engendré la création de l’Univers, chaque élément succède au précédent et engendre le suivant. L’élément Métal succède à l’élément Terre car même si celui-ci revient entre chaque saison, il est initialement plus lié à l’été indien, qui arrive avant l’automne. Selon cette même théorie basée sur la pensée taoïste chinoise, l’univers était composé d’un amalgame de roches et de poussières faits de minerais compactés par une température de fusion. Quand ces roches se sont disloquées, la Terre s’est transformée en Métal. Le Métal a ensuite engendré l’Eau, après un déluge de pluie torrentielle.

D’où vient le lien entre le métal et les Poumons ?

Comme vous le savez peut-être, l’élément Métal est lié à plusieurs caractéristiques :

Le métal, avant son extraction, se trouve tout d’abord dans la terre, sous la forme de minéraux, de roches ou de cristaux. Les minéraux sont essentiels à la Terre, mais ils le sont aussi pour le corps. Bien que les Chinois n’avaient pas encore les connaissances que nous avons aujourd’hui sur la composition du sol et le fonctionnement du corps humain, on peut faire le lien entre la décomposition du sol qui produit ensuite de l’humus et des sels minéraux et l’expulsion de gaz carbonique lors de l’expiration des Poumons. Cette décomposition commence en automne avec la tombée des feuilles qui s’accumulent avant de nourrir la terre. Quant au Gros Intestin, celui-ci accueille les matières et les condense avant l’expulsion.

Préserver son énergie en automne

La respiration est très importante en automne. S’aérer grâce à des balades en forêt ou dans la campagne est bénéfique pour le Poumon mais aussi pour l’Esprit car l’automne est une période un peu mélancolique, propre à l’introspection.

L’énergie du Poumon doit être « chouchoutée » car c’est cet organe qui gouverne le Qi. Il permet aussi de faire circuler le Wei Qi, l’énergie défensive. C’est cette énergie qui nous permettra de résister aux agressions des facteurs externes pathogènes : le Froid, l’Humidité, le Vent, facteurs de maladies ou d’infections telles que le rhume, la bronchite, la grippe et autres réjouissances de l’automne-hiver.

Retrouvez plus de conseils pour aborder l’automne >>

S’aérer, bien respirer peuvent s’accompagner d’une cure de pharmacopée chinoise. Du 21 septembre au 1er décembre, je vous conseille la prise du complément AUTOMNE à base de baies de goji, de feuilles de basilic et de racine de bardane.

Bertrand Bimont Copyright 2017. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

5 commentaires sur “L’automne en médecine chinoise : pourquoi l’élément métal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dalle

    Merci de faire connaître la Médecine chinoise au quotidien. Reprendre Sa sante en main et en conscience, je m’y emploie chaque jours!
    Félicitations.
    Nadine de Lyon

    Répondre