Lombalgie, sciatique : votre Rein vous joue des tours !

lombalgie sciatique mal de dos

Déjà souffert d’un « tour de rein » ? Plus souvent un symptôme qu’une maladie, la lombalgie (Yao Tong) peut cacher d’autres maux ou être à l’origine de douleurs plus diffuses et plus vives : la sciatique ou la cruralgie. Souvent soignées avec des anti-inflammatoires en médecine conventionnelle, il existe pourtant une autre approche. Celle de la médecine traditionnelle chinoise s’intéresse aux Reins, qui abritent les lombes mais aussi aux méridiens de la Vessie et de la Vésicule Biliaire. Découvrez comment soigner les douleurs lombaires grâce à la médecine chinoise…

Les causes de la lombalgie en médecine allopathique

La lombalgie est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire située en dessous de la dernière vertèbre qui porte une côte. Les causes de la lombalgie sont très variées et souvent difficiles à cerner. Elles peuvent être d’origine vertébrale bien sûr mais aussi musculaire ou même gynécologique pour les femmes. La durée des symptômes est variable, souvent quelques jours (lombalgie aiguë), parfois plusieurs années (lombalgie chronique).

Si les douleurs descendent sur les fesses, l’arrière des cuisses, jusque derrière les genoux, voir jusqu’aux orteils, on parle alors de sciatique. Cela signifie que le nerf sciatique est touché. La douleur est généralement ressentie d’un seul côté du corps. La cause la plus généralisée est la hernie discale.

Le nerf crural peut également être atteint si les douleurs sont ressenties dans la partie antérieure de la cuisse et sur la partie externe de la fesse, le genou, le tibia, et parfois jusqu’au bord du pied. On parle alors de cruralgie. Les causes sont également multiples : sténose du canal lombaire, tumeur maligne ou bénigne, fracture de vertèbre, kyste, abcès au niveau du bassin… Mais les deux causes principales des cruralgies sont la hernie discale et l’arthrose.

Le point de vue de la médecine traditionnelle chinoise

Un peu d’anatomie chinoise

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la zone des lombes est reliée au Rein. Cet organe est également couplé à la Vessie. Le méridien de celle-ci descend le long de la colonne vertébrale, passe au milieu du fessier et descend derrière la cuisse, rejoignant le mollet pour finir sur le côté du pied et le petit orteil. Vous l’avez peut-être remarqué, c’est le trajet de la sciatique !

Au milieu du fessier, au point appelé 30VB situé à 2/3 de distance du grand trochanter et de la base haute du sacrum (os en triangle), il y a le croisement du méridien de la Vessie et celui de la Vésicule Biliaire dont le trajet est sur la partie externe de la jambe et du mollet. Là, nous sommes sur le trajet de la cruralgie.

Rappelons que les méridiens sont les canaux qu’empruntent l’énergie pour circuler dans l’organisme et faire ainsi fonctionner le corps tout entier.

Tout (ou presque) est dans l’équilibre énergétique du Rein !

  • L’invasion des pervers climatiques (vent, froid, humidité)

Nous retrouvons ici nos fameux pervers externes ou pervers climatiques. Le Vent, le Froid et l’Humidité peuvent obstruer les méridiens. Si vous transpirez beaucoup ou travaillez dans un endroit froid et humide, votre corps peut être sujet aux attaques de ces trois pervers. Le Vent est surtout en cause car c’est un pervers yang qui attaque les méridiens yang (les méridiens de la Vessie et de la Vésicule Biliaire sont yang). Toutefois, ces énergies ne provoquent de lombalgies que si vous êtes en vide de yang des Reins.

  • Un déséquilibre interne : le vide des reins

En médecine chinoise, on dit que « les lombes sont le logis des reins ». Ils sont aussi la racine du Qi car ils conservent le Jing et entretiennent le Qi. Tout surmenage intellectuel ou excès sexuel peut donc affecter cet organe, vider son énergie et avoir une incidence sur les lombes. Du côté émotionnel, les émotions fortes comme la peur, l’angoisse, peuvent déclencher à retardement une douleur des lombes.

Une maladie chronique consumera également le Qi et le Sang, tout comme le vieillissement. Le Qi et le Yang des Reins ont pour fonction de réchauffer et faire circuler le Sang pour qu’il remplisse les méridiens et nourrisse les muscles, les tendons, les os, les tissus, etc. Si le Qi et le Sang sont affaiblis, ils ne pourront remplir cette fonction, ce qui génèrera un Froid interne et une accumulation de mucosités. En conséquent, les lombes recevront moins de chaleur et de nutrition, engendrant des lombalgies, entre autres.

Les Reins gouvernent également les os, une faiblesse à ce niveau-là pourra bien sûr déclencher des douleurs lombaires.

  • Traumatismes et émotions : stagnation de Qi et stase de sang

Les douleurs lombaires peuvent provenir d’une mauvaise position, d’un traumatisme aux vertèbres lombaires ou aux muscles, ou porte de charge lourde. En cas d’entorse ou de tension, les méridiens sont affectés, ce qui provoque une stagnation de Qi et une stase de sang et des douleurs.

Soigner le mal de dos, la sciatique et la cruralgie avec la pharmacopée chinoise

TAN-YAO-TONG-WEBIl existe une formule de pharmacopée chinoise, qui travaille sur la cause et les symptômes, appelée Tan Yao Tong. Son principe est de tonifier le QI du Rein, nourrir le Jing, nourrir et mobiliser le Sang, renforcer les tendons et les os, et calmer les douleurs.

Tan Yao Tong soulage rapidement les douleurs (15 jours en cure intensive) mais il est bénéfique de faire une cure d’au moins un mois, afin d’équilibrer le Rein et la Vessie, ainsi que le Foie et la Vésicule Biliaire.

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

24 commentaires sur “Lombalgie, sciatique : votre Rein vous joue des tours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JARNY

    tout cela est vrai, je pratique le qi qong avec un grand professeur chinois, ce qui est lamentable dans tout cela c’est le profit du business des compléments alimentaires, alors qu’une alimentation saine, variée et équilibrée ainsi que la pratique de quelques exercices quotidiens suffit au bon fonctionnement de notre corps !!

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Je vous remercie pour votre commentaire. Toutefois, la pharmacopée chinoise fait bien partie de la médecine traditionnelle chinoise, au même titre que le Qi Gong ou la diététique qui permettent d’entretenir l’organisme et de prévenir les déséquilibres. Pratiquer le Qi Gong et avoir une alimentation adaptée est en effet bénéfique pour votre corps mais malheureusement, parfois des causes externes influent sur votre santé. A ce moment-là, la pharmacopée peut s’avérer nécessaire…Cordialement.

      Répondre
      1. Christi

        Merci pour votre article bien complet.
        Oui, tout à fait, sinon depuis des millénaires, l’homme, l’animal n’auraient pas eu besoin de la médecine chinoise et ses praticiens
        Bonne continuation et à vous lire encore,
        Bien amicalement

        Répondre
      2. Véronique

        Et oui, bien d’accord avec vous Monsieur Bimont. La Médecine Chinoise est composé de 5 branches :
        – Diététique (alimentation)
        – Pharmacopée (Plantes et animaux)
        – Exercices (Qi Qong)
        – Acupuncture (aiguilles)
        – Massage (Tuina)
        Comme toutes les médecines anciennes et traditionnelle (cf Ayurveda, un exemple parmi d’autres), il n’y a pas une branche plus importante que l’autre, mais chacune est une composante qui permet de maintenir l’harmonie interne et externe.
        Ces compléments alimentaires sont tout simplement la Pharmacopée chinoise, celle que vous trouverez, Cher Jarny, si vous allez dans un hôpital traditionnel en Chine ou ailleurs en Asie.
        Bon voyage

        Répondre
    2. alain

      Bonjour Jarny
      Est-il possible de connaître le nom de votre professeur de qi gong, car je voudrais me mettre à cette pratique
      et pratiquer les exercices pour le bon fonctionnement de notre corps, pouvez vous me conseillez merci d’avance
      merci à Bertrand Bimont pour tous les conseils de santé..

      Répondre
  2. Blay Monique

    J’ai souvent des maux de dos au niveau des lombaires,un IRM a détecté un léger pincement L5S1.Pensez-vous que le Tan yao tong me soulagerez de mon mal à ce niveau .Merci

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Oui la médecine chinoise peut vous aider, et peut soulager vos douleurs. En pharmacopée chinoise, nous aurions Xiao Yao Pian pour la fibromyalgie car ce complément agit sur le foie qui gouverne les muscles et tendons. Pour l’arthrose, vous pouvez prendre le complément Renforcement Mouvement, composé de poudre de perle pour renforcer la structure osseuse et protéger le cartilage, et d’harpagophytum, de chondroitine et de curcuma pour les douleurs. Pour la lombalgie, Tan Yao Tong est bien adapté. Mais prendre les 3 en même ferait beaucoup… C’est pourquoi je vous conseille de consulter un thérapeute spécialisé en médecine chinoise. Bien cordialement.

      Répondre
  3. Carol

    Bonjour Mr Bimont,

    Pouvez-vous me conseiller de la pharmacopée pour une tendinite tenace au genou sachant que la personne a de l’hypertension (pour éviter les incompatibilités) ?

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Pour renforcer les tendons de manière générale, vous pouvez prendre Xiao Yao Pian qui tonifie le Foie lié aux muscles et tendons en médecine chinoise (pas d’incompatibilité avec l’hypertension). Si vous souhaitez soulager vos douleurs, vous pouvez également appliquer du baume des titans blanc. Bien à vous.

      Répondre
  4. Rosa DA ROCHA

    Bonjour, actuellement je souffre beaucoup de fortes douleurs du bas de la colonne vertébrale (j’ai le passage du canal lombaire étroit ) ainsi que de douleurs très aiguës au centre de la cuisse droite , qui se transforme parfois en dou leurs sciatiques jusque à la partie derrière du genoux. Fin juillet on m’a fait une infiltration qui ne m’a pas soulagé. Je suis sous calmants toute la journée :
    – voltaraine 100 en suppositoires , 1 le matin
    – Tramadol /paracetamol 37.5/325 mg : jusqu’à 6 comprimés /jour
    -ou Lamaline en suppositoire à la place du voltaraine.
    Je (me drogue ) la journée pour pouvoir tenir et travailler.
    Que me conseillez vous ?

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Je vous remercie pour votre message. Vous pouvez faire une cure de Tan Yao Tong (4 boites) en commençant par une cure intensive les 15 premiers jours : 6 comprimés par jour (3 le matin et 3 à midi), puis en baissant à 4 comprimés par jour (2 le matin et 2 à midi). Cette cure devrait vous permettre de travailler sur la cause et les symptômes, c’est à dire vos douleurs. Bien cordialement.

      Répondre
  5. soulie

    Bonjour, bien qu’ayant de bons résultats pour le traitement d’une lombalgie chronique, j’ai constaté une aggravation des symptômes la première semaine du traitement; est-ce normal ?
    merci

    Répondre
  6. Cassiopée

    Bonjour,
    Je prends actuellement des probiotiques. Cela pose t il un problème en prenant également des gélules Tan Yao Tong?

    Merci pour la réponse que vous voudrez bien m’apporter.

    Belle journée

    Cassiopée

    Répondre
  7. Catherine

    Bonjour,
    Un magnétiseur acupuncteur m’a conseillé de prendre de prendre du TAN YAO TONG pour des problèmes de sciatique importants. J’ai été victime d’une TROMBOPHLEBITE CEREBRALE et de crises d’épilepsie en 2012.
    Je suis actuellement sous anti-épileptique (LAMICTAL). Existe t’il une incompatibilité avec mon traitement actuel ? Merci d’avance pour votre réponse ! Je souhaiterai commencer mon traitement dès maintenant.

    Répondre
  8. Sabine GUINOT

    Bonjour
    Je souffre d’une sciatique avec mal au bas du dos (rétrécissement du canal lombaire et tassement L4/L5 et scoliose) depuis le mois d’aout (je suis sujette aux sciatiques)
    Aprés une infiltration qui ne m’a pas soulagée, je ne sais plus quoi faire
    Actuellement je suis des cours de iso-stretching et j’ai commencé des cours de qi gong tai chi, mais je ne me sens pas soulagée
    Aprés avoir lu l’article sur le Tan Yao Tong, je désirerai savoir s’il n’y a pas de contre-indications pour la prise de ce médicament – je suis soignée pour de l’hypertension –
    Je vous remercie pour votre réponse

    Répondre