Que peut faire la médecine chinoise face au cancer ?

cancer traitement médcine chinoise

Peu à peu, la médecine traditionnelle chinoise gagne ses galons en France. Intégrée à l’hôpital La Pitié-Salpêtrière à Paris, proposée au service gynécologie/obstétrique du CHU de Strasbourg (acupuncture), elle pénètre lentement le terrain fermé de la médecin occidentale. Il est un domaine où de nombreuses études sont menées et où la médecine chinoise peut accompagner la médecine occidentale : le cancer…

Prévention, accompagnement, complémentarité avec la médecine occidentale, faisons le point sur les apports de la médecine chinoise concernant cette maladie.

Médecine chinoise : une place dans les hôpitaux français

L’un des premiers hôpitaux français à s’ouvrir à la médecine traditionnelle chinoise a été La Pitié-Salpétrière, à Paris. Le Centre intégré de médecine chinoise (CIMC) y a été créé en 2009. Unique en France, il évalue, grâce à des programmes de recherche clinique, les techniques de la médecine chinoise et leur transposition en thérapeutique, effectue une veille sur l’ensemble des publications scientifiques et organise des échanges avec les hôpitaux universitaires de Shanghai, Nankin et Canton. Travaillant avec des thérapeutes, ce centre propose aux patients des soins en acupuncture, des massages, ou la pratique du qi gong. D’autres hôpitaux ont suivi le pas, dont le CHRU de Nantes, qui propose des séances d’acupuncture pour les femmes enceintes.

C’est d’ailleurs l’acupuncture et ses vertus antalgiques qui ont permis à la médecine chinoise de franchir les portes des hôpitaux français. Toutefois, les disciplines de la médecine chinoise et leur utilisation thérapeutique en milieu hospitalier se diversifient : gynécologie-obstétrique, mais aussi nutrition, oncologie…

Comment cette médecine appréhende-t-elle le cancer ?

Dans la médecine chinoise classique, il n’y a aucun concept spécifique de cancer, bien qu’il y ait des tumeurs. Le cancer, comme toutes les autres maladies, résulte d’un déséquilibre énergétique fondamental. Quant à la tumeur, ce n’est pas l’origine (racine) de la maladie, mais sa branche la plus élevée. Il est donc très difficile d’établir les causes d’apparition du cancer selon la médecine chinoise car chaque individu peut avoir un déséquilibre différent menant à ce qui semble être le même type de cancer.

Cependant, on peut citer des facteurs comme la présence de tan (mucosités), d’entraves à la bonne circulation de l’énergie (Qi) et du Sang, une faiblesse énergétique du Rein (difficulté du corps à éliminer les déchets, déficience du système immunitaire), émotions intériorisées de type tristesse, peur, angoisse…

La médecine chinoise permettra, si le cas est bénin, d’accompagner l’individu à lutter contre la maladie en renforçant le terrain. En cas de diagnostic plus grave et d’avancée significative de la maladie, la médecine chinoise fournira un traitement pour renforcer les défenses du corps et également un traitement d’attaque. Toutefois, en Chine, les deux médecines travaillent généralement de concert : la médecine occidentale porte le traitement d’attaque (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie) tandis que la médecine traditionnelle chinoise porte le traitement de soutien.

Que peut-elle apporter (concrètement) quand la maladie est déclarée ?

  • Atténuation des effets secondaires

Grâce à l’acupuncture, la phytothérapie, le Qi Gong ou les conseils diététiques, la médecine chinoise va permettre d’atténuer les effets secondaires des traitements d’attaques occidentaux (pendant et après) : fatigue post-chimiothérapie, sécheresse de la bouche, bouffées de chaleur, déficit immunitaire, douleurs liées au traitement ou à la maladie elle-même.

Le Qi Gong aurait de très bons effets notamment, car il active les fonctions vitales du corps et permet de faciliter la circulation du Qi, du sang, tout en améliorant les états émotifs et mentaux du patient (en savoir plus)

  • Accompagnement du traitement

La pharmacopée chinoise peut également être utilisée (sous conseil d’un spécialiste de la médecine chinoise) en accompagnement thérapeutique. Les indications recherchées seront : dynamiser le sang, réguler ou tonifier le Qi, évacuer la chaleur, nourrir le yin, réchauffer le yang ou transformer les mucosités selon les syndromes identifiés.

Il existe également une plante utilisée depuis des millénaires en pharmacopée chinoise comme antipaludisme, dont les vertus anti-cancer ont été démontrées par une étude menées par les Drs Narenda Singh et Henry Lai de l’Université de Washington. Cette plante est l’Artemisia Annua (armoise annuelle). Durant cette étude, ils ont découvert que  l’artémisine (substance active de l’artemisia annua) pouvait détruire rapidement près de 30% des cellules cancéreuses du poumon. Mais en la combinant avec du fer, elle éradique jusqu’à 98% des cellules cancéreuses, en seulement 16 heures. Ses indications en médecine chinoise sont : permet de lutter contre le paludisme, élimine la fièvre du vide, dissipe la chaleur caniculaire.

>> En savoir plus sur l’artemisia annua

Copyright Bertrand Bimont 2017. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

3 commentaires sur “Que peut faire la médecine chinoise face au cancer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. SANSONNE

    Cher Monsieur
    Merci pour vos articles toujours très intéressants. Je donne des cours de Qi gong, permettez vous que je vous cite sur le blog que je suis en train de créer (shenting) ?
    Comment est-il possible d’accéder au lien du chapitre suivant car pour l’heure il n’est pas actif : Le Qi Gong aurait de très bons effets notamment, car il active les fonctions vitales du corps et permet de faciliter la circulation du Qi, du sang, tout en améliorant les états émotifs et mentaux du patient (en savoir plus) ?
    merci de votre retour
    bien à vous
    Pascale SANSONNE

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour Pascale,
      Je vous remercie pour votre commentaire. Vous pouvez bien sûr citer cet article ou mes propos sur votre blog en mentionnant la source ou en mettant un lien. Le lien « en savoir plus » que vous mentionnez renvoie sur un autre site dont l’article me semble intéressant. J’avais également rédigé un article sur le Qi Gong sur ce blog. Voici le lien : http://tendancesante.net/hygiene-de-vie-medecine-chinoise-qi-gong/. Bonne journée à vous.

      Répondre
  2. Leroux

    Cancer metastatique osseux depuis 2010 survenu suite au DC de mon fils. Immunités très basses. Fatigue suite à multiples chimio. Stresse intériorisée. Que faire pour évacuer cette maladie?

    Répondre