Mettez du piquant dans votre automne !

piment saveur de l'automne

Selon la diététique chinoise, notre alimentation doit s’adapter à la saison, mais aussi à notre constitution et éventuellement à nos déséquilibres énergétiques. Nous avons vu que l’automne est une période où il faut « recharger les batteries » pour préparer l’hiver. Se mettre en harmonie avec la saison passe aussi par le choix de nos aliments. Voici quelques pistes à suivre pour un automne au top de votre forme !

Rappel du classement des aliments en diététique chinoise

Selon les préceptes chinois, chaque aliment est doté d’une nature (froide, fraiche, neutre, tiède ou chaude) et d’une saveur particulière (piquante, acide, douce, amère, salée)… (pour plus de détails sur la nature et la saveur d’un aliment, voir l’article Un peu de diététique chinoise pour la 5ème saison !) Il est aussi doté d’un tropisme et d’une vitalité. Le tropisme correspond à l’organe et à son méridien sur lesquels l’aliment auront un effet régulateur. Quant à la vitalité (Jing), elle correspond à la santé, c’est-à-dire la fraicheur d’un aliment. Le moment où il a été récolté, où il a été cultivé ou élevé, ainsi que son mode de conservation et de préparation influe sur ce Jing.

Toutes ces caractéristiques permettent de classer les aliments selon l’énergie qu’ils apportent à notre corps en général, mais surtout à l’organe et son méridien lié.

La saveur de l’automne en médecine chinoise

Le Poumon et la Sécheresse

En automne, comme expliqué plus longuement dans cet article, l’énergie yang décroît, tandis que l’énergie yin croît. Les températures baissent, et c’est l’arrivée de la Sécheresse, le pervers climatique associé à la saison. Le poumon est à son apogée énergétique et justement, il n’aime pas la Sécheresse ! En effet, qu’elle soit interne ou externe, celle-ci blesse les Liquides Organiques et le Poumon, engendrant des symptômes tels que : signes de déshydratation, peau sèche, bouche et gorge sèches, toux sèche, expectorations limitées ou collantes, dyspnée… Les aliments adaptés pour la saison auront donc une action bénéfique sur le Poumon, les Liquides Organiques, mais également la circulation de l’Énergie.

La saveur piquante, régulatrice de l’énergie du Poumon

La nature des aliments associée au Poumon est neutre ou tiède, rarement fraîche, et sa saveur est piquante. Cette saveur est régulatrice, elle permet de nourrir le Poumon et ses tissus associés, en l’occurrence la peau. Attention, toutefois, cette saveur ne doit pas être en excès dans vos repas, car elle léserait le Poumon.

La saveur piquante est extériorisante, c’est-à-dire qu’elle amène l’énergie et les liquides vers la surface du corps, vers la peau. Elle provoque la transpiration et permet d’éliminer le Froid et les autres pervers climatiques (agents pathogènes) qui auraient franchi la barrière de l’Énergie Défensive (Wei Qi). Elle provoque une sensation de chaleur, bénéfique si vous avez pris un coup de froid.

La saveur piquante est aussi dispersante car elle fait circuler l’Énergie, les Liquides et le Sang. On dit aussi qu’elle fait circuler par conséquent les humeurs.

Consommée en excès, la saveur piquante va trop disperser l’énergie. Il ne faut donc pas l’utiliser en cas de fatigue, épuisement des liquides et déficience de la couche supérieure avec transpiration abondante. Préférez alors la saveur compensatrice du Poumon, qui est l’amer.

Les aliments conseillés

En plus de la nature et de la saveur, chaque saison en diététique est associée à une couleur, et à un mode de cuisson adapté.

La couleur de l’automne et de l’élément Métal est le blanc. Les aliments conseillés seront majoritairement de cette couleur. Quant à la cuisson, elle doit être en sauce ou étouffée en papillotes. On peut utiliser la cuisson à la vapeur, à condition qu’elle soit mêlée à des plantes aromatiques.

Voici les aliments à privilégier :

  • Légumes racines : navets, radis, carottes, poireau, millet, cannelle, gingembre, ail, céleri, chou rave, oignon , piment
  • Epices et aromates : aneth, badiane, coriandre, gingembre, menthe, muscade, origan, piment de Cayenne, poivre noir, etc.
  • Fruits : poires, raisins, pommes, châtaignes, noix
  • Céréales : complètes ou semi complètes, notamment le riz
  • Viandes blanches
  • Poissons à chair blanche et ferme

En cas de coup de froid, vous pouvez aussi vous faire un grog à base d’épices et de miel (cannelle, gingembre).

Mon atout diététique en toutes saisons

minceur clinicasie bimontEt si voulez aussi prendre soin de votre silhouette, Minceur est le complément qu’il vous faut ! Minceur tonifie la rate, l’organe majeur de la digestion, transforme les mucosités et disperse l’humidité. C’est un diurétique, ce qui en fait un très bon accompagnement de votre hygiène alimentaire.

Disponible aussi dans le coffret Minceur 2.0 pour allier travail sur le corps et l’esprit.

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

6 commentaires sur “Mettez du piquant dans votre automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Fayole

    Merci beaucoup pour tous vos conseils judicieux.
    Le rhumatologe vient de me diagnostiquer de l’arthrose au poignet et pouce droit.
    Que puis je faire ? Je applique de l’argile et prends de l’arpagophitum.
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement

    Répondre
  2. Portier

    Je souhaiterai savoir comment régler mon problème de transpiration que je trouve excessive au niveau de la tête.
    Merci pour votre réponse,
    Cordialement

    Répondre