Les troubles du cycle féminin

Les troubles du cycle féminin

Le cycle menstruel est, théoriquement, un des rythmes les plus naturels qui soient et cette période devrait être, un passage sans douleur, ni saute d’humeur. Malheureusement, c’est rarement le cas ! Pour la médecine chinoise trois couples d’organes peuvent être en cause. En médecine chinoise, le cycle est lié à trois couples d’organes : rate/estomac, foie/vésicule biliaire et rein/vessie, où chaque organe a un rôle bien défini.

Rate/estomac : fabrication du sang

En médecine chinoise, un dysfonctionnement de ce binôme a une incidence sur la fabrication du sang et donc sur sa quantité. Les symptômes associés seront les douleurs pendant le cycle, peu de pertes, la fatigue prémenstruelle, anémie post-menstruelle, un sentiment d’anxiété plus prononcé.

Les solutions

  • Alimentaires : limiter les laitages et les crudités si la digestion déclenche ballonnements et lourdeurs après le repas. On pourra ajouter à ses salades du gingembre frais.
  • Pharmacopée chinoise : réguler la digestion avec Shu gan pian (2 fois 8 patents par jour pendant 1 mois) et en même temps prendre Confort Féminin (2 fois 2 gélules par jour pendant 2 à 3 mois)

Foie/vésicule biliaire : filtrage et stockage du sang

Le couple foie/vésicule biliaire est primordial pour les fonctions de stockage et de filtrage du sang. Un dysfonctionnement de ce binôme aura comme symptômes associés, des douleurs prémenstruelles, irritabilité, contrariété, une façon de prendre les choses avec moins de recul, douleurs post-menstruelles, caillots de sang, ongles cassants ou trop mous, maux de tête, voir migraine.

Les solutions

  • Alimentaires : accompagnez quotidiennement vos repas de citron et de vinaigre de cidre. Évitez les matières grasses et les condiments
  • Pharmacopée chinoise : prendre Xiao yao pian qui va nettoyer le foie (3 fois 8 patents par jour pendant 1 mois) et Confort Féminin (2 fois 2 gélules par jour pendant 2 mois)

Rein/vessie : évacuation et déroulement du cycle

La fonction de ce couple d’organes est l’évacuation et la maîtrise fonctionnelle des « organes du bas » : anus, vagin, utérus, mais également la gestion du processus de déclenchement des règles si la femme n’est pas enceinte. Un dysfonctionnement aura comme symptômes associés un cycle perturbé dans la durée et la régularité, anémie, une faiblesse de soutien des genoux, des douleurs du bas ventre et en barre au niveau des lombaires, des pertes de mémoire, des troubles de la concentration, une sensation d’insécurité, voire d’angoisse.

Les solutions

  • Alimentaires : manger du miel et boire beaucoup d’eau
  • Pharmacopée chinoise : prendre Énergie qui va tonifier le rein (2 fois 2 gélules pendant 1 mois) et Confort Féminin (2 fois 2 gélules pendant 2 mois)

Bien que chaque cas soit individuel, 80% des femmes qui rencontrent des problèmes de cycle se retrouveront dans ces descriptions. Il se peut que plusieurs couples d’organes soient touchés en même temps. Les symptômes vous l’indiqueront. Dans ce cas, appliquez les conditions prodigués pour chaque binôme et traitez-vous avec l’ensemble des produits indiqués. Il semble absolument nécessaire d’établir un protocole thérapeutique d’au moins deux mois, voire trois, pour résoudre les problèmes de cycle, même si les résultats apparaissent rapidement, de façon à éradiquer du corps « cette mémoire » d’un cycle perturbé et de nouveau « s’habituer » à une forme de normalité.

3 trucs qui soulagent

  • Dans le cas de la rate, il est aussi possible de soulager la douleur en prenant une douche chaude et en laissant le pommeau 5 minutes sur le bas du ventre.
  • Pour le foie, le pommeau devra être mis à droite du nombril sous les côtes.
  • Pour le rein, faire la même chose mais dans le bas du dos au niveau des lombaires.

Copyright 2015 LABORATOIRES BIMONT Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

7 commentaires sur “Les troubles du cycle féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lilianne

    Bonjour, j’ai 28 ans et je souffre du syndrome des ovaires polykystiques depuis plusieurs années. Cela induit chez moi des aménorrhées de plusieurs mois. Sans compter des SPM très envahissants, et de fortes douleurs de règles. J’essaye d’avoir des enfants mais cela reste compliqué avec l’anarchie de mes cycles. J’ai suivi un protocole de PMA, mais j’ai abandonné car une fois les traitements arrêté cela ne résout pas le problème de fond. J’ai essayé tout un tas de choses, mais votre programme me semble tout à fait adapté à mon cas. Est ce que je dois faire l’ensemble du protocole que vous exposez ou me conseillez vous autre chose?
    Je vous remercie.
    Cordialement.

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Dans votre cas, qui est assez complexe et avancé, je vous conseillerais, avant de prendre l’un de nos compléments, de consulter un thérapeute en médecine chinoise. Vous trouverez un annuaire sur note site Internet (bas de la page d’accueil). Bien à vous.

      Répondre
  2. Teissa

    Bonjour, j’ai lu avec intérêt votre explication sur les troubles du cycle féminin. Je me pose juste une question à savoir si le traitement que vous préconisez peut être donné à une ado de 16 ans ayant comme troubles des migraines catameniales. Vous remerciant. Bien cordialement !!

    Répondre
  3. Lauterborn Sophie

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre site et toutes les informations claires que vous partagez.
    J’ai 52 ans, deux grossesses à 33 et 43 ans. Deux césariennes. Deux filles. Depuis mes 50 ans je souffre de règles hémorragiques, avec SPM important. Pas de fibrome, ni polypes, mais une hypersoestrogénie. Avec cela donc 2 anémies et actuellement pas d’anémie car je prend du fer quotidiennement depuis 1 an, mais un taux de ferritine très bas (5,2).
    Je suis suivie par une gynécologue et un médecin qui pratique la biologie des fonctions, et je prend des compléments alimentaires et homéopathie qui m’ont permis par période de plusieurs mois de retrouver un fonctionnement naturel. Je suis ex-danseuse contemporaine, je dirige une école de danse et donne 20h de cours par semaine. Je suis arrêtée depuis quelques jours par une nouvelle période de règles hémorragiques.
    J’ai envie de me tourner vers la MTC pour m’accompagner dans ce passage. Je suis épuisée, je ne me sens plus avoir de forces pour continuer comme ça. Pourriez-vous m’aider? me donner un contact avec un médecin chinois dans ma région (Gironde)? J’envisage finalement un traitement allopathique (hormones), bien que ce ne soit pas du tout ma vision mais je n’arrive pas à trouver d’autres solutions depuis bientôt 3 ans.
    Un conseil en attendant? Quelque chose dans la pharmacopée chinoise?
    La seule chose qui me ressource est le calme actuellement, le repos total. Donc bien les Reins si je comprend!
    Je vous remercie bien pour votre réponse. Très bonne journée. Bien à vous.

    Répondre