Crudités, apéritifs et barbecues : nos penchants de l’été

alimentation, crudites, salades, fruis et tomates

Rosé bien frais, salades estivales, glaces…
L’été est propice à tous les plaisirs mais certains peuvent s’avérer néfastes pour notre organisme. Petit tour d’horizon de l’alimentation à adopter pendant la saison estivale voire même toute l’année !

Digestion en Médecine Traditionnelle Chinoise

Contrairement à ce que l’on pense, nos habitudes alimentaires occidentales ne sont pas toujours adaptées à ce que notre corps réclame pendant cette saison. Pour comprendre pourquoi, faisons un point sur une partie du processus de digestion en médecine chinoise.

De manière schématisée, l’Estomac est comme un récipient qui reçoit le bol alimentaire. Celui-ci est le résultat de nos aliments ingérés, mâchés et mêlés de salive qui est descendu jusqu’à notre estomac.

L’estomac, comme une marmite, a besoin de chaleur et de feu pour pouvoir décomposer le bol alimentaire et redistribuer toutes les qualités nutritives de nos aliments. Ce « feu digestif » est produit à la fois par les Reins et par la Rate.

C’est ce principe de chaleur qui enclenche la digestion. Si ce processus est altéré à la base, la digestion devient difficile et l’énergie produite est insuffisante.

Évitons les crudités et les aliments en excès

Pour que la digestion soit optimale, certaines règles sont à respecter.
En occident, on valorise les aliments crus car ils sont source de vitamines et minéraux. Du point de vue chinois, ce n’est pas la même chose.

Lorsque nous mangeons des aliments crus (salades, concombres, tomates…), l’Estomac doit d’abord les réchauffer avant de les digérer. Leur consommation demande donc, chaque fois, une dépense énergétique supplémentaire, ce qui, à long terme, lèse les réserves du corps. L’estomac, la Rate et le Pancréas finissent par s’affaiblir à long terme et explique la fatigue qui peut être ressentie.

Si on garde en tête l’image de la marmite sur le feu, manger un aliment cru ou froid reviendrait à jeter dans la marmite un bol d’eau froide ! L’ébullition va prendre alors encore plus de temps et d’énergie.

Plusieurs indices peuvent démontrés ces mauvais choix alimentaires : une digestion lente, un ventre gonflé avec des ballonnements, un ventre froid, problèmes de constipation ou diarrhées…

Pas d’inquiétude, il est désormais établi que chauffer les aliments à feu doux ou à la vapeur permet une meilleure libération et assimilation de leurs qualités nutritives, sans pour autant détruire les précieuses vitamines et nutriments qu’ils renferment.

L’alcool

L’alcool font partie des Aliments dits de nature tièdes ou chauds. Précisons au passage que la nature d’un aliment est différente de sa température, un aliment de nature chaude pourra être consommé froid par exemple.

Consommées à l’excès, les boissons alcoolisées auront tendance à augmenter la Chaleur interne de notre organisme et à engendrer un Feu du Foie ou Excès de Chaleur à l’Estomac.
Les symptômes ? Des brûlures d’estomac ou ulcères, une sensation de soif, de la constipation ou diarrhées, des problèmes d’haleine…

Mais qu’en est-il d’un rosé bien frais par exemple ? Pris pendant le repas, il aura tout de même pour effet de jeter un bol d’eau froide sur le feu digestif déjà enclenché, ralentissant alors la digestion.

Quelques conseils diététiques

  • Il est conseillé de ne pas boire trop froid ou de manger quelque chose qui sort directement du frigo. On fera donc l’impasse sur la glace automatique en fin de repas ou l’eau glacée du réfrigérateur. Privilégiez l’eau à température ambiante ou tiède.
  • Préférez les ébullitions courtes comme le sauté, les grillades en évitant les aliments crus qui fatiguent la rate. Les aliments peuvent être simplement saisis ou blanchis tout en restant croquants. Si vous mangez des salades, accompagnez-les de gingembre, un aliment chaud ou d’épices.
  • Profitez des barbecues avec parcimonie. La nourriture est souvent excessivement cuite parfois jusqu’à en être carbonisée, privant les aliments de leurs nutriments et vitamines.
  • On évitera de terminer le repas par un fruit ou par du sucré.
    On peut manger un fruit cru mais l’idéal reste de l’ingérer en dehors du repas, une heure et demi après environ.
  • Pour finir, gardons à l’esprit que ce qui prévaut en médecine chinoise c’est la recherche de l’équilibre. On évitera donc toutes sortes d’excès dans notre alimentation !

LES CONSEILS DE LA PHARMACOPÉE

Eté - harmonise le coeur et le myocardeLe complément Été

Cet harmonisant permet de renforcer le corps pendant l’été pour faire face aux fortes chaleurs et les changements qui vont avec. Eté harmonise le coeur et le myocarde, calme le Shen. 

Conseil d’utilisation : Du 21 juin au 1er septembre, 2 gélules le matin et 2 gélules le midi.

Complément alimentaire, Draine le Feu et la Chaleur Plénitude du Foie et de la Vésicule BiliaireLe complément Long Dan Xie Gan Pian

La médecine traditionnelle chinoise comprend une formule de pharmacopée chinoise, appelée Long Dan Xie Gan Pian, qui permet de réguler le cholestérol en rétablissant la plénitude du Foie et de la Vésicule Biliaire, et en drainant le Feu et la Chaleur. Cette formule est disponible sur le site des Laboratoires Bimont.

Shu Gan Pian, complément alimentaireShu Gan Pian

Conseillé en cas d’appétit diminué et d’indigestion.
Shu Gan Pian harmonise le Foie et l’Estomac.

Conseil d’utilisation : De 6 à 8 comprimés par jour pendant 1 mois minimum.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *