Le curcuma, traitement pour l’arthrose mais pas seulement…

curcuma arthrose

Connu en tant qu’anti-inflammatoire, le curcuma soulage les douleurs liées à l’arthrose. Mais saviez-vous que le curcuma a d’autres secrets ? La curcumine qu’il contient est un puissant antioxydant, améliore la digestion et préviendrait le cancer… Ingrédient très utilisé en médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique depuis des millénaires, les vertus du curcuma longo sont aujourd’hui corroborées par les études scientifiques. Découvrons ensemble cet « or en poudre indien »…

Le curcuma contre l’arthrose

Le curcuma, tout le monde connaît… C’est cette poudre jaune qui constitue l’une des épices du fameux curry indien. Mais en plus d’être une épice, cette plante (et plus précisément son rhizome, une tige souterraine) est aussi utilisée depuis longtemps par la médecine chinoise et la médecine ayurvédique.

  • Des propriétés anti-inflammatoires 

La curcumine, grâce à ses propriétés anti-oxydantes, permet de réduire les inflammations et notamment celles liées à l’arthrose : arthrose du genou, de la hanche, arthrose cervicale…

De nombreuses études ont été réalisées pour évaluer les effets du curcuma sur les maladies inflammatoires. Ces études sont complexifiées par le fait que le curcuma est non biodisponible : une fois absorbé, il disparait très vite de l’organisme. C’est pourquoi des extraits de poivre noirs y sont souvent associés pour renforcer sa biodisponibilité. Toutefois, malgré cette difficulté, les résultats des études ont été positifs, et l’on peut citer l’étude publiée dans l’Indonesian Journal of Internal Medicine. Celle-ci a révélé que la curcumine pouvait réduire l’inflammation chez les patients souffrant d’arthrose du genou. Les chercheurs ont comparé cet effet au médicament Diclofenac. Les deux traitements ont révélé une puissance anti-inflammatoire similaire…

  • Sans les effets secondaires des médicaments courants

Concernant l’arthrose, au-delà des antalgiques, si la douleur persiste, les médecins prescrivent alors des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) et des analgésiques. L’utilisation pendant une période prolongée de ces médicaments peut malheureusement causer des effets secondaires importants, dont des problèmes cardiovasculaires, des dommages gastro-intestinaux et des troubles des reins et du foie.

Il est donc fortement conseillé, pour toute personne souffrant d’arthrose, de s’informer sur d’autres traitements naturels, tels que le curcuma, tout en consultant son médecin ou thérapeute.

Le curcuma pour améliorer la digestion

De nature tiède et de saveur piquante amère, le curcuma (jiang huang) agit sur le foie, la rate et l’estomac. Ses actions sont : revigorer le Sang, mobiliser le Qi, calmer les douleurs. Tout comme il protège le foie, le curcuma stimule la sécrétion de la bile. Sa prise permet alors de réguler les troubles digestifs (brûlures gastriques, nausées, perte d’appétit, sensations de surcharges) et de mieux éliminer les toxiques, comme l’arsenic ou ceux liés à la prise de médicaments. Il est aussi bénéfique en cas de dysfonctionnement biliaire, et prévient la formation de calculs.

Le curcuma pour lutter contre certaines maladies

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la curcumine permet de lutter contre les maladies liées au stress oxydatif, comme la maladie d’Alzheimer, le cancer, le diabète ou la cataracte.

Concernant le cancer plus particulièrement, on a remarqué que les quatre cancers les plus répandus en Europe et aux Etats-Unis (cancer du côlon, du sein, de la prostate et du poumon) étaient dix fois moins répandus en Inde. Cela serait dû à l’alimentation indienne riche en curcuma.

Retrouvez le curcuma dans trois compléments des Laboratoires Bimont :

renforcement mouvementRenforcement Mouvement est à base de poudre de perle, de curcuma (95% de curcumine), d’harpagophytum et de chondroïtine. La poudre de perle, en travaillant sur la structure osseuse, catalyse l’effet du curcuma et remplace le poivre ajouté couramment.

 

  • Rhumacalm, pour soulager les douleurs liées aux rhumatisme

Rhumacalm

Rhumacalm est conseillé pour soulager les rhumatismes (de type arthrite, péri-arthrite, polyarthrite rhumatoïde…).

 

 

Shu Gan Pian troubles digestifs

Shu Gan Pian est conseillé en cas de troubles digestifs de type ballonnements, douleurs après repas, distensions abdominales.

 

Copyright Bertrand Bimont 2016. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

31 commentaires sur “Le curcuma, traitement pour l’arthrose mais pas seulement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thierry JEANNE

    Merci pour vos lettres qui sont toujours intéressantes et ouvrent des perspectives sur les façons naturelles de soigner.

    La biodisponibilité des curcuminoïdes peut être facilement améliorée en potentialisant les vertus du curcuma avec des phospholipides (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3666879/ ; NB, l’étude mentionnée s’est apliquée à des troubles dans l’oeil, mais mon point est sur l’amélioration de la biodisponibilité).
    Tiens, le ghee est très riche en phospholipides :-). Peut être est-ce pour cela que les ménagères indiennes délayent toujours le curcuma dans le ghee fondu avant de faire quasiment tous les plats.

    Sinon, à très bon marché, il y a la lécithine de soja; et l’association de la poudre de curcuma avec la bromélaïne et un peu d’huile de sésame ( http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24164846 ). et d’huile vierge de coco http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24613207 .

    Si vous mélangez le tout, même avec un robot marie et du jus de pommes par exemple, vous obtenez un très puissant anti inflammatoire universel (même les crises d’asthme avec broncho spasm).

    C’est la « prescription » que je donne habituellement à mes arthritiques chroniques qui ont des faibles moyens. Le coût des substances est très faible pour un traitement à long terme. Avec de l’ortie qui est donnée en sèche en magasin bio (silicum), un changement alimentaire vers l’hypotoxicité, un peu d’étirement quotidien dynamique dans une logique fonctionnelle et en chaînes (à la Bousquet ou à la Ida Rolf, ou à la Mézières, comme vous voulez); on devrait pouvoir observer des reconstructions cartilagineuses au bout de plusieurs mois.

    Répondre
  2. djemila

    impressionant j ai moi pris curcuma contre la faiblesse pendant deux ans ça a marche maiis il semblerait qu il e aussi amaigrissant , moi je doit prendre du poids car j ai une amibiase chronique dont je n arrive pas a me debarasser. auriez vous qq formule de votre laboratoire pour m en liberer;merci beaucoup .djemila

    Répondre
  3. Flo

    Le probleme de l’utilisation de ces phosppholipides liés avec du curcuma est que la quasi totalité de ces formulations sont élaborées avec des procédés nanotechnologiques ou utilisant des solvants qui ne sont pas revendiqués ouvertement mais que l’on retrouve dans la pluparten lisant les brevets qui les détaillent. or ces nanos et solvants ont des effets à moyen et long terme beaucoup plus délétères que ce que des curcuminoïdes naturels avec leurs co facteurs traditionnels apportent de façon beaucoup plus sécurisée et parfaitement assimilables quand on suit les prescriptions de synergies déjà données depuis longtemps dans la tradition ayur vedique entre autres. Il suffit d’absorber ces curcuminoïdes concentrés mais garantis obtenus sans ces fichues nanos ou sans solvants laissant des résidus délétères pour en tirer tous les bienfaits comme plusieurs produits sur le marché le proposent. Mais attention à bien lire les listes d’ingrédients sur les produits, vérifier les garanties d’absence de solvants de synthèse quitte à demander des analyses aux fabricants. Quant aux produits qui proposent du curcuma avec de la glycérine …attention car cela entraine une activation des process d’elimination, ce qui ne facilite pas l’assimilation… On utilisera aussi les curcuminoïdes avec des acides gras différents car étant donné qu’ils sont vecteurs des polyphénols liposolubles ( pas tous ), selon les acides gras avec lesquels on prend de tels polyphenols, ils semblent se réincorporer dans des tissus organiques différents selon les combinaisons d’acides gras en présence … avec Omega 3 pour des applications neuro ou cardio vasculaires, AGL ou acides gras saturés pour des applications cutanées, etc … là encore veiller à la non hydrogénation des huiles et à leur non estérification non plus ( veiller a ce que les Omega 3 soient garantis sous leur structure naturelle Triglycérides ( désignés (TG) et surtout pas estérifiés .. ) . quant à la lécithine de soja, quand on sait comment elle est fabriquée et extraite du soja … là encore attention à ce que les solvants et additifs mis en oeuvre ne soient plus détestables que ce que le curcuma a de bon …… et leur présence sur les étiquettes signent souvent des procédés de type nanoémulsions de phospholipides … méfions nous de ces montages plus qu’artificiels et préférons la vraie phytothérapie traditionnelle qui a fait ses preuves d’efficacité sans ces artifices ….

    Répondre
  4. PICHON Marie-Helen

    Bonjour,
    qu’en est-il du curcuma en poudre que l’on trouve en magasin chinois, exotique, etc…j’en mets dans les plats es ce que cela fait le meme effet? merci

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Le curcuma que l’on trouve en commerce en tant qu’épice est souvent pauvre en curcumine. Il faut regarder la quantité de curcumine biodisponible (doit être minimum de 95%). Si vous souhaitez bénéficier de tous les effets positifs du curcuma, je vous conseille de plutôt le prendre en complément alimentaire. Bien cordialement.

      Répondre
  5. Cisse Bernadette

    Bonjour je souffre terriblement nuit et jour d’une arthrose ( névralgie cervico-brachiale droite ) je n arive plus a m asseoir sinon c’est des douleurs forte, je reste allongé. Après avoir vu plusieurs médecins et pris beaucoup de médicaments, personne n a trouvé une solution pour moi. Aidez moi. C es un SOS . Merci

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Avez-vous consulté un ostéopathe ou un acupuncteur ? Si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire. Sinon, en termes de compléments, vous pouvez prendre Renforcement Mouvement pour soulager vos douleurs mais je doute que cela soit suffisant… Cordialement.

      Répondre
  6. Janilou

    bonjour je suis nouvelle et bien intéressée une question? pouvez vous me donner la recette du curcuma pour l’arthrose parait-il il faut mélanger poudre et miel et( je ne sais plus) et prendre une cuillerée a café tous les matins surtout les porpotions merci pour le temps que vous consacrez a la réponse

    Répondre
  7. Dominica

    Bonjour,
    Il y a un peu plus d’un mois j’ai appris que j’avais de l’arthrose aux lombaires. je vois un kiné deux fois par semaine, après chaque séance je me sens bien et le lendemain les doubleurs reviennent.
    Je souhaite commencer un traitement de curcuma.Le vendeur en magasin bio me conseil 4 cuillères à soupe par jour pour commencer et pouvoir calmer les douleurs et ensuite une cuillère par jour.
    Qu’en pensez vous?
    J’ai du mal à dormir et je suis secrétaire, le problème c’est que je ne supporte plus d’être assise toute la journée.

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Le curcuma va vous soulager les douleurs mais ne protégera pas vos os et votre cartilage (comme la poudre de perle)… Pour la dose, vous pouvez faire confiance au vendeur qui doit connaitre son produit. Vous pouvez aussi essayer des sports doux comme le Qi Gong pour détendre votre dos et faire circuler l’énergie. Voici un article sur le Qi Gong si vous ne connaissez pas : http://www.tendancesante.net/hygiene-de-vie-medecine-chinoise-qi-gong/ . Bien à vous.

      Répondre
  8. huré

    je prend du curcuma depuis 1ans et demis avec du poivre noir quasiment tous les jours depuis ca vas un peu mieux arthrose hanche et épaule gauche c est de famille ma digestion est amélioré donc je dort mieux grace a ces deux actions l arpagophytum est aussi utilisé quand j ai des sciatiques a 45 ans ce n est que le début

    Répondre
      1. MELO

        bonjour
        j’ai parcouru le net j’ai cherché tout ce qui concerne le curcuma notamment pour l’arthrose entre les omoplates j’ai pris le curcumaxx avec extrait ortie et cela pendant 1 mois aucun mais aucun effet
        les séances de kiné pendant 1 an j’ai vu un ostéo tout cela pour rien aucun effet
        ma question pourquoi ? car je souffre terriblement

        Répondre
  9. taoualit

    comme nouveau diabetic typ 2 jai plus de 50 jour que je consomme du curcuma je suis arriver aunresultat tres satisfaisanma glycemi et stable jai repri ma motriciter l irrectio qui etai si faible et je ne santer plus de douleure d artrose insi que la douleure et l inflamation au nivau de mon jenou

    Répondre
  10. Sylvie

    Bonjour monsieur Bimont,

    J’ai de l’arthrose inflammatoire au lombaire suite à une discopathie je voulais savoir si l’énorme fatigue que je ressent pouvait avoir un lien avec l’arthrose inflammatoire? Car mon médecin ne trouve pas la cause de ma fatigue. Que me conseillez vous comme complément alimentaire? Et surtout quel genre d’exercice chez le kiné?est ce que l’acupuncture pourrait me soulager? Merci pour le temps que vous consacrez à nous répondre sur le site. (J’ai lu quelques réponses aux questions et on apprends des choses grâce à vous merci)

    Répondre
  11. LALAUS Gabriel

    Je souffre atrocement de l’arthrose du genou, lombaire et cervicale. Que puis je espérer d’un traitement au curcuma. Avec mes remerciements anticipés.

    Répondre