Quelques règles d’hygiène de vie chinoises #1

arts de la santé médecine chinoise

Beaucoup d’entre nous sont sur le chemin du retour au travail, avec de bonnes résolutions pour la rentrée, comme par exemple rependre le sport, effectuer cette activité qui nous fait tant plaisir, ou simplement prendre plus de temps pour soi. C’est pourquoi je voudrais aborder avec vous cette rentrée sur le thème de l’hygiène de vie chinoise à travers trois articles dédiés.

L’article de cette semaine est consacré à l’aspect intellectuel et émotionnel de ces arts de la santé indissociables de la médecine traditionnelle chinoise.

Yang Sheng, nourrir la vie

Le Yang Sheng, qui signifie « nourrir la vie », est une branche importante de la médecine traditionnelle chinoise. On retrouve également le terme « Wei Sheng » qui signifie protéger la vie. Ces termes englobent les « arts de la santé », c’est-à-dire toutes les techniques, les exercices et les recommandations destinées à maintenir la vitalité, éviter l’apparition de déséquilibres énergétiques causant des maladies et ralentir le vieillissement. En médecine traditionnelle chinoise, la bonne santé n’est en effet pas associée à une absence de symptômes mais au maintien d’un bon équilibre énergétique.

Ces méthodes millénaires s’appliquent au rythme de vie, à l’alimentation, aux habitudes vestimentaires, aux émotions, à la sexualité. Elles comprennent également des exercices de gestion du Qi et du souffle, telles que le Qi Gong.

Une citation de Nei Jing Su Wen et datant de 300 av. J.C résume bien l’esprit de ces méthodes :

« Attendre d’être malade avant de se soigner, c’est comme attendre d’avoir soif avant de creuser un puits, ou attendre que la guerre soit déclarée pour forger les armes. N’est-ce pas bien tard? »

Avoir un bon rythme de vie

  • Respecter le rythme jour/nuit et travail/repos

Selon la pensée chinoise, le jour est yang et la nuit yin. Le yang renvoie à l’énergie, l’activité, la lumière, la chaleur. Le yin renvoie au repos, à la nuit, au frais voire froid et au repos. Entre chaque période, une période de transition existe, mi-yang et mi-yin.

On distingue donc 3 types de périodes qui vont rythmer la journée, ayant toutes une durée d’environ 8h :

– la période yang : réservée aux activités professionnelles, familiales ou sociales

– la période yin : elle ne contient pas ou peu d’activités, et est plutôt réservée au sommeil, à la régénération

D’un point de vue chinois, le nombre d’heures de sommeil chez l’adulte sain devrait idéalement être compris entre 6 h et 8 h, mais pas plus. En effet, si le temps de sommeil dépasse 8 h, la circulation dans l’organisme se fera mal, et l’on risquera de se lever fatigué. Le nombre d’heures de sommeil dépend de la personne, mais aussi de la saison (l’hiver, saison yin, se prête à un temps de sommeil plus long) et du type d’activités (le travail intellectuel demande un repos plus long).

– la période intermédiaire mi-yin mi-yang : elle est réservée aux activités diverses, au temps pour soi. Cette troisième partie comporte aussi les pauses faites pendant l’activité.

La période intermédiaire est répartie entre les activités physiques de type bricolage, jardinage, sports plus ou moins physiques selon l’âge. Il est important, dans le cadre de l’hygiène de vie d’un point de vue chinois, d’essayer au maximum de respecter ces différentes périodes de la journée. Afin de bien dormir, le mieux est de finir la journée par des activités yin comme la lecture par exemple.

  • Respecter les saisons

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l’homme est un microcosme au sein de l’Univers et il doit s’y adapter. Selon la théorie des Cinq Mouvements, chacun de ses organes est lié à une saison pendant laquelle son énergie sera plus stimulée. Afin d’être en bonne santé, l’homme doit s’harmoniser avec les saisons afin de prévenir d’éventuels déséquilibres énergétiques. La médecine traditionnelle chinoise conseille de faire un bilan saisonnier et renforcer l’organisme à chaque saison, en commençant idéalement par la cinquième qui est l’intersaison. La pharmacopée et la diététique chinoises sont deux méthodes d’harmonisation.

Pharmacopée chinoise : découvrez la gamme harmonisante des Cinq Saisons !

Les effets du surmenage sur notre organisme

Quand le rythme travail (ou activité physique) / repos n’est pas respecté, il y alors surmenage. En cas de surmenage intellectuel pendant plusieurs mois ou années, notre Qi ne peut être reconstitué de façon normale. En effet, le Qi est fabriqué par la Rate et quand celle-ci est affaibli par cause de surmenage, la personne va puiser dans sa réserve d’énergie, qui est le Jing. Ce dernier peut par la suite s’épuiser en faisant apparaitre des signes de déficience du Yin tels que fatigue chronique, vieillissement prématuré…

En cas de surmenage physique, le Qi de la Rate sera affaibli également, mais le Foie sera également touché à terme car il sera trop sollicité pour fournir son sang et son yin aux tendons et muscles. Une activité physique trop intense pourra à long terme épuiser le Sang et le yin du Foie.

Bien gérer ses émotions

Les Chinois décrivent cinq émotions : colère, joie, tristesse, réminiscence, peur, chacune étant liée à un mouvement et à un organe. L’apparition de telle ou telle émotion dans le courant de la journée est tout à fait normale. Cependant, si une émotion dure trop longtemps ou est exagérée, elle devient alors pathologique. De même, la joie (raisonnée) devrait être l’émotion prédominante. Une émotion mal gérée peut avoir une incidence sur notre équilibre énergétique.

L’organe le plus touché par les émotions « pathologiques » est le Foie. Une colère refoulée, une trop grande tristesse vont bloquer son fonctionnement, formant une stase de sang qui bloquera ensuite le Qi.

Rythme de vie, activité intellectuelle et émotionnelle, le mot d’ordre est : équilibre. La suite la semaine prochaine !

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

4 commentaires sur “Quelques règles d’hygiène de vie chinoises #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Renvoi: Quelques règles d'hygiène de vie chinoises #3 : le Qi Gong - Tendance Santé, le blog de Bertrand Bimont

  2. AvatarMaréchal

    Bonjour monsieur, je vous remercie pour tous ces conseils que vous partagez avec nous lecteurs cela aide beaucoup à la compréhension de notre corps à son mode de fonctionnement. Merci
    Mme marechal

    Répondre