Le Hun, késako ?

Personnes qui tiennent des panneaux avec leurs émotions affichées - Le Hun contrôle nos émotions

Nous avions vu dans un article précédent que notre esprit se compose en médecine chinoise, de 5 entités viscérales. Chacune est rattachée à un organe et à un comportement psychique respectif, nous offrant une personnalité de base et une individualité corporelle unique. Intéressons-nous de plus près au Hun, relié au Foie et appelé aussi « âme psychique », « âme éthérée ».

Le Hun, notre âme psychique

Communication et décisions

Le terme Hun se loge dans le Foie. Il possède de nombreuses fonctions dont la mise en place des bases de l’intelligence et de l’intuition. Il représente également la perception des faits et le tri des informations perçues, l’imagination et la faculté de communiquer avec les autres. De ce fait, un Foie en bon état permettra donc de visualiser et discerner les choses avec facilité et apportera une aide précieuse à notre imaginaire et créativité. Notre bien-être au quotidien sera ainsi amélioré. On dit que l’âme éthérée influence notre faculté à organiser notre vie et à lui trouver un sens, en lien avec l’esprit de décision.

Cette entité joue aussi un rôle sur la mémoire. Logique, car le Foie étant un organe qui régit des yeux et c’est la mémoire visuelle qui va nous permettre de conserver les souvenirs.

Émotions

Le Hun agit également comme un conseiller auprès du Shen en ce qui concerne la gestion des émotions. Il évite alors trop d’émotions au cœur en jouant un rôle de tampon. Il les dévie vers le corps, expliquant ainsi nos somatisations et les blocages qui surviennent au niveau du Foie.

Sommeil et rêves

Le Hun réside dans les yeux le jour et va se loger dans le Foie la nuit. Il permet alors la vision mais dans le sommeil à travers les rêves. C’est par contre le Shen qui apportera du sens et de la signification à nos rêves. Si celui-ci souffre d’un déséquilibre énergétique, nos rêves deviendront agités et incohérents.

Si le Hun est bien ancrée dans le Foie, le sommeil sera normal et profond avec des rêves peu nombreux. Un vide de Sang ou de Yi du Foie provoquera plutôt un sommeil agité avec des terreurs nocturnes ou cauchemars.

Déséquilibres du Hun et du Foie

Un quotidien difficile, les barrières que l’on se met ou que l’on rencontre, les émotions refoulées, les colères rentrées, les déceptions, réfrènent et contrôlent parfois l’enthousiasme du Hun.

Ces situations vont souvent jusqu’à provoquer sa rétractation. Son mouvement ascendant initial est stoppé, provoquant alors une stagnation du Qi du Foie, un peu comme une surpression.

Si le Hun est déséquilibré, on constate souvent que la personne se sent mal dans sa peau, qu’elle n’arrive plus à relever de défis, qu’elle hésite quant à son avenir ou qu’elle manque de courage et de conviction. Avec le temps, une grande détresse psychologique peut s’installer, comme si l’individu n’était plus lui-même et ne se reconnaissait plus.

Ces inhibitions émotionnelles peuvent entrainer des troubles psychiques multiples et des dépressions. Le comportement devient brusque avec des réactions violentes et exacerbées. La personne aura du mal à s’organiser et à planifier.

D’autres exemples peuvent également indiquer un dérèglement de la loge énergétique Foie/Hun,  :

  • Manque de tonus
  • Accès de pleurs
  • Constipation et ballonnements
  • Syndrome prémenstruel
  • Certains troubles de la personnalité comme la schizophrénie ou les névroses

 

NOS CONSEILS EN PHARMACOPÉE CHINOISE

Xiao Yao Pian des Laboratoires BimontComplément Xiao Yao Pian

Ce complément détend le Qi du Foie, tonifie la Rate, nourrit le Sang et harmonise le Foie et la Rate.

Conseil d’utilisation : 6 à 8 gélules par jour, à répartir matin et midi, pendant 1 mois minimum.

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

5 commentaires sur “Le Hun, késako ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BOSSON

    je suis « scotché » en lisant votre article sur le hun…..tellement je me retrouve en accord avec cette analyse MERCI pour la richesse de vos propos

    Répondre