Les vraies vertus du gingembre

gingembre pharmacopée chinoise

Le gingembre, aussi appelé épice blanche, est une épice très appréciée. Utilisée depuis plusieurs millénaires par la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique, elle fait maintenant partie de nos recettes « exotiques ». Mais saviez-vous que le gingembre a de nombreuses vertus pour la santé ?

L’utilisation du gingembre en médecine traditionnelle chinoise

Le gingembre frais, dénommé Sheng Jiang en chinois, est un ingrédient classique de la diététique et de la pharmacopée chinoise, de la même famille que le curcuma. Sa partie utilisée est le rhizome coupé en tranches. Le gingembre peut être utilisé grillé (il prend alors le nom de Wei Jiang) ou pelé (Shen Jiang Pi). Il est de nature tiède et de saveur piquante.

Ses actions sont dirigées vers les méridiens du poumon, de la rate et de l’estomac. Sa particularité est que, grâce à sa saveur piquante et sa nature tiède, le gingembre apporte du yang, réchauffe et tonifie. Contrairement à la croyance populaire, le gingembre ne booste pas la libido mais a plutôt des vertus contre les maladies de refroidissement, les douleurs, les nausées et les vomissements.

Ses actions

  • Favoriser la transpiration pour contrer les attaques de pervers climatiques

Le gingembre réchauffe et favorise la transpiration. Grâce à cette action, il est utile contre les attaques du froid et du vent externes, pouvant entraîner rhume ou grippe. Le gingembre peut ainsi stopper un début de rhume.

  • Réchauffer le poumon pour chasser les mucosités

Le gingembre frais permet de réchauffer le poumon et de chasser les mucosités, provoquées par les attaques de pervers climatiques comme le vent et/ou le froid. Il est plus efficace pour les troubles aigües du poumon avec mucosités (par exemple, rhumes engendrant de la toux avec mucosités) que pour les troubles chroniques.

  • Réchauffer le foyer médian pour lutter contre les troubles digestifs

Le foyer médian correspond à la rate et l’estomac, les deux organes en charge de la digestion en médecine chinoise. Lorsqu’il y a un excès de froid dans l’estomac, cela entraine une digestion faible, des douleurs épigastriques, hoquet, renvois et peut amener à des nausées ou des vomissements. Cet excès de froid dans l’estomac est souvent dû à une trop grande consommation d’aliments crus et/ou froids (voire glacés).

Le gingembre frais permet donc de chasser le froid se trouvant dans l’estomac en réchauffant ce dernier et ainsi, obtenir une meilleure digestion, calmant les nausées et/ou les vomissements.

Il est aussi efficace pendant les nausées des trois premiers mois de grossesse et celles causées par des interventions chirurgicales mineures, pour le mal de voiture, le mal de mer et les troubles digestifs mineurs.

Du gingembre dans la formule Xiao Yao Pian

Xiao Yao PianLe gingembre est présent dans plusieurs formules de pharmacopée chinoise, dont la fameuse formule Xiao Yao Pian. Son rôle dans cette formule est d’harmoniser l’estomac et contrôler le qi qui pourrait s’élever à contre-courant.

Xiao Yao Pian est conseillé en cas de nausées, vomissements, troubles menstruels, hépatiques, maux de tête, gastrite…

En savoir plus sur Xiao Yao Pian…

L’utilisation du gingembre en diététique chinoise

Très présent dans les recettes asiatiques, le gingembre tonifie le système digestif et augmente le pouvoir d’assimilation. Frais, il est souvent coupé en lamelles ou rondelles, et accompagne les plats. Mais il est également possible de mâcher les racines fraîches et avaler leur jus mélangé à la salive pour tonifier l’estomac et éventuellement stopper les nausées.

Le gingembre apporte beaucoup d’énergie chaude au corps, ainsi il combat l’énergie « perverse » froide : rhume, refroidissement, frissons, extrémités froides, crainte du froid. Il est donc conseillé pour les personnes ayant une constitution froide ou très froide, et en cas de fatigue et de manque d’énergie.

N’oubliez pas d’ajouter à vos plats froids (crudités, salades) du gingembre. Celui-ci facilitera l’assimilation des aliments froids et humides et permettra de tonifier et de sécher la rate.

Bertrand Bimont Copyright 2016. Tous droits réservés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

11 commentaires sur “Les vraies vertus du gingembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      En effet, les vertus anti-inflammatoires du gingembre ont été démontrées et sont bien connues. Cependant, cet article vise à informer sur les actions du gingembre selon la médecine traditionnelle chinoise. L’une de ses indications en MTC comporte bien les douleurs rhumatismales, mais le gingembre est principalement prescrit pour les troubles cités dans l’article. Bien cordialement.

      Répondre
  1. TECHER

    Bonjour et merci pour cet article et d’ailleurs pour tous les articles que vous diffusez.
    Si je peux me permettre une info personnelle … je prend tous les matins à jeun une cuillère à café de gingembre fraichement moulu, une cuillère de cannelle, et un citron dans un peu d’eau tiède.
    c’est vraiment délicieux au goût et très bon pour la santé je pense.

    Répondre
  2. ULKA

    Bonjour,

    Oui, je confirme, article très intéressant, 3 petites questions qui personnellement me sont importantes et qui pourraient également concerner d’autres lecteurs :
    – Le gingembre présente-t-il des contre-indications en cas de prises médicamenteuses type anti-coagulants ou autres…
    – Le gingembre en poudre (conditionné en petit « bocal ») que l’on achète dans le rayon herbes aromatiques, a-t-il les mêmes propriétés ?
    – Le gingembre est toujours vendu en morceau, parfois conséquent, garde-t-il alors ses propriétés en le maintenant au frigidaire, combien de temps peut-on le conserver ?

    Merci !!

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Concernant les contre-indications du gingembre, il n’y en a actuellement aucune d’établie scientifiquement. Des études sont cependant en cours pour évaluer son interaction avec des médicaments liés au sang. Le gingembre a les mêmes effets en poudre et sous la forme de rhizome, cependant la quantité à prendre pour avoir des effets notoires est différente. Certains composants du gingembre sont aussi en plus ou moins grandes quantités selon que le gingembre est en poudre ou frais. Mais il faudrait un autre article pour cela 😉 Vous pouvez conserver le gingembre au réfrigérateur pendant 2 à 3 semaines, cela n’enlèvera pas ses propriétés. Bonne journée.

      Répondre
  3. Rosa

    Merci pour cet article aussi intéressant.
    Personnellement j’utilise le gingembre quand je souhaite perdre des kilos et même je l’utilise comme épices quand je prépare à manger 😉 il est super bon 🙂 Je vous conseille de lire ses bienfaits aussi important pour notre santé.

    Répondre
  4. djemila

    merci de votre apport pourriez me dire comment reconnaitre du gingembre irradie ? comment enrayer les effets des radiations en medecine chinoise et profiter des bienfaits du gingembre;autre QUESTION LE GINGEMBRE FAIT IL MAIGRIR MEME QUANT ON A PAS DU TOUT DE GRAISSE(PLUTOT MAIGRE°)? CAR J ADORE LE GINGEMBRE CRU RAPE DANS LES SALADES EN BOISSON mis je freine mes envies par crainte de perdre encore du poids…… MERCI BEAUCOUP Djemila

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Il n’est pas possible de reconnaitre un aliment irradié sans procéder à des analyses… Le gingembre permet d’améliorer la digestion, mais si vous êtes plutôt maigre, il ne vous fera pas maigrir. Vous pouvez donc en consommer sans crainte ! Bien à vous.

      Répondre