Plongez dans l’hiver tout en restant en forme !

eau hiver mtc

C’est bientôt l’hiver… Selon la médecine traditionnelle chinoise, cette saison est liée à l’élément Eau et au couple d’organes et d’entrailles Rein/Vessie. Dominé par le froid et la nuit, l’hiver est normalement la saison où la nature et l’organisme se mettent au repos. C’est aussi le temps de l’introspection et des émotions enfouies au fond de soi, comme la peur, ou de facultés comme la volonté. Bienvenue dans LA saison yin du cycle des cinq mouvements !

L’élément Eau

Selon la théorie des cinq mouvements (ou éléments), le mouvement Eau, lié à la saison hiver, représente la passivité, l’attente latente d’un nouveau cycle, la gestation. L’hiver marque l’apogée du Yin, qui prend le dessus sur le Yang.

L’élément Eau correspond à un mouvement qu’on peut assimiler à un processus, à une phase du cycle de changement engendrant le Qi (l’Energie essentielle à la vie). D’autres caractéristiques sont associées à ce mouvement comme l’organe lié (le rein), les entrailles liées (la vessie), la couleur liée (noir ou sombre)… (voir article Les petits désagréments liés au rein et à l’hiver).

Le couple Rein/Vessie

  • La dimension physiologique

Les Reins, couplés à la Vessie, gouvernent l’Eau dans le corps (liquides organiques), de sa production à son extraction à travers l’urine, les selles et la sueur. Ils sont aussi l’organe lié au système osseux, à la moelle et au cerveau. On dit qu’ils s’ouvrent aux oreilles.

Les Reins gouvernent les orifices du bas et sont le siège du Jing, c’est pourquoi ils sont responsables de la sexualité.

Un dérèglement de l’Eau en excès ou en déficience entrainera donc des pathologies telles que : troubles urinaires, troubles sexuels, troubles osseux…

  • La dimension émotionnelle

Les Reins abritent la volonté (le Zhi), la capacité à réaliser ses objectifs. Ils conservent nos aptitudes, nos facultés et nos désirs (la libido). Mais ils sont aussi le siège de la peur, une émotion qui est en nous depuis le ventre de notre mère. La peur est le fondement de la vie. Elle peut être causée par un élément extérieur (accident, agression, choc émotionnel) ou chronique, latente. Dans ce cas, elle provoque un vide de Jing ou une baisse d’énergie brutale du Rein : les sensations sont celles de froid dans le corps, les jambes tremblent, et l’incontinence peut arriver. Quand elle est chronique, la peur s’apparente à l’angoisse, à l’inquiétude, au stress. On a peur de ne pas réussir, de ne pas être aimé, apprécié… Ces émotions négatives fatiguent le Rein et épuisent le Jing. A long terme, l’Energie vitale s’en trouve affectée.

Il est intéressant de noter que l’idéogramme « Eau » en chinois représente l’insondable, le ravin, les pièges et le danger.

Rééquilibrer son Rein durant la saison Hiver

Durant la saison Hiver, le Rein est plus sujet à des déséquilibres, qu’ils soient d’ordres physiologiques ou émotionnels. Il est donc conseillé de faire un travail énergétique sur le couple Rein / Vessie, pour prévenir certains troubles comme la fatigue, la sexualité défaillante, la perte de cheveux, les problèmes dentaires ou urinaires…

hiver gamme des 5 saisonsCe travail peut être effectué grâce à la pharmacopée chinoise et le complément Hiver de la Gamme des Cinq Saisons. Ce complément, à base d’acérola, de jujube et d’astragale harmonisera le rein et la vessie, tonifiera le Qi et le Jing.

Ce travail est d’autant plus nécessaire si vous êtes de tempérament ou de constitution yin car votre organe de référence est le Rein. Une personne yin sera plutôt une femme (bien que des hommes peuvent avoir une tendance yin). Cette personne sera plus sensible à la fatigue, à la frilosité, à l’angoisse et l’inquiétude latente, mais également sujette aux troubles ovariens, de la prostate, aux cystites, douleurs articulaires et douleurs lombaires.

Pas très réjouissant, tout ça, me direz-vous ! Et le côté positif dans tout ça ? Les personnes plutôt yin sont passionnées, douces, sentimentales, leur vitalité est faible en début de vie mais solide dans le temps. Ouf !

Copyright Bertrand Bimont 2015. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *