Mal de dos, quelles solutions ?

Mal de dos, la réponse de la médecine chinoise

Douleurs lombaires, sciatiques ou autres maux dorsaux touchent entre 50 et 70% de la population à un moment ou à un autre. Leur origine peut être variable et durer de quelques jours jusqu’à plusieurs années.
Si la médecine allopathique recommande l’utilisation d’anti-inflammatoires, la médecine chinoise propose quant à elle une approche de la douleur différente, liée au Rein et à la Vessie.

Différentes douleurs dorsales

La lombalgie est une douleur du dos qui nait dans le carré des lombes, un muscle qui se situe de part et d’autre de la colonne vertébrale. C’est ce muscle qui va se spasmer et provoquer une souffrance. La douleur commence en dessous de la dernière vertèbre dorsale, pour descendre parfois jusqu’à sur les fesses et l’arrière de la cuisse, derrière les genoux, voire même jusqu’aux orteils.

Non moins connue, la sciatique concerne des douleurs qui commencent dans le carré des lombes, avec irradiation jusqu’au niveau du fessier et de l’arrière des cuisses et des jambes.
A l’inverse, la cruralgie est une douleur qui se focalise sur la partie avant des cuisses et externe de la fesse et qui peut descendre jusqu’à l’avant du genou, des tibias et des orteils.

La sciatique et la cruralgie sont souvent ressenties que d’un seul côté du corps.
Ces symptômes peuvent durer de quelques jours, on parle alors de lombalgie aigüe par exemple, jusqu’à plusieurs années, dans le cas de lombalgie ou sciatique chronique.

La réponse de la médecine chinoise

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la zone des lombes est reliée au Rein. Cet organe est également couplé à la Vessie. Le méridien de celle-ci descend le long de la colonne vertébrale, passe au milieu du fessier et descend derrière la cuisse, rejoignant le mollet pour finir sur le côté du pied et le petit orteil. En partant de ce principe, plusieurs facteurs peuvent expliquer le mal de dos :

L’invasion des pervers climatiques

Les pervers climatiques qui sont Le Vent, le Froid et l’Humidité peuvent obstruer les méridiens. Si vous transpirez beaucoup ou travaillez dans un endroit froid et humide, votre corps peut être sujet à ces attaques. Le Vent est surtout en cause car c’est un pervers yang qui attaque les méridiens yang soit les méridiens de la Vessie et de la Vésicule Biliaire. L’attaque restera cependant superficielle, en touchant principalement les tissus musculaires.

L’acupuncture et la moxibustion peuvent donner des résultats rapides et satisfaisants dans ce cas-là.

Un traumatisme mécanique

Les douleurs lombaires peuvent s’installer progressivement à la suite d’un traumatisme aux vertèbres lombaires ou aux muscles : tensions, stress, mauvaise position, accident ou port de charge lourde. En cas d’entorse ou de tension, les méridiens sont affectés, entrainant une stagnation de Qi et une stase de sang et par conséquent des douleurs.

Les conséquences peuvent être plus ou moins graves comme une vertèbre ou un bassin déplacés par exemple. Sans intervention rapide, le corps peut être amené rapidement à compenser et engendrer de nouvelles douleurs.
La consultation auprès d’un ostéopathe ou kinésithérapeute permettront de reprendre une bonne position.

Les émotions ou encore à l’âge

En médecine chinoise, on dit que « les lombes sont le logis des reins » et la racine du Qi.
Tout surmenage intellectuel ou excès sexuel peut donc affecter cet organe, vider son énergie et avoir une incidence sur les lombes. Du côté émotionnel, les émotions fortes et liées au Rein, comme la peur, l’angoisse, peuvent déclencher à retardement une douleur des lombes.

Une maladie chronique consumera également le Qi et le Sang, tout comme le vieillissement. Le Qi et le Yang des Reins ont pour fonction de réchauffer et faire circuler le Sang pour qu’il remplisse les méridiens et nourrisse les muscles, les tendons, les os, les tissus, etc. Si le Qi et le Sang sont affaiblis, ils ne pourront remplir cette fonction, ce qui génèrera un Froid interne et une accumulation de mucosités. En conséquent, les lombes recevront moins de chaleur et de nutrition, engendrant des lombalgies, entre autres.

Les Reins gouvernent également les os, une faiblesse à ce niveau-là pourra bien sûr déclencher des douleurs lombaires.

L’acupuncture peut apporter un soulagement ainsi que la pharmacopée chinoise.

Tan Yao Tong

C’est le rôle du complément alimentaire Tan Yao Tong des Laboratoires Bimont, qui vise à tonifier le Yang et le Qi du Rein. Son usage est particulièrement indiqué dans le cas de lombalgie due au Vide de Yang des Reins, de sciatique ou de douleurs aggravées à l’effort musculaire.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Un commentaire sur “Mal de dos, quelles solutions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Alain GABRIEL

    Bonjour! Je suis très féru de médecine chinoise et je voudrais mieux la comprendre et l’adapter à mes problèmes de santé :cancer de la prostate traité avec des séances de radio-thérapie, puis mal au bas du dos surtout de raideur les lombes ce qui m’empêche de marcher longtemps; une sciatalgie qui sévit de la fesse gauche jusqu’à la cheville, des douleurs dans les ischio-jambiers comme des déchiruresde ces muscles qui m’empêchent de marches droit et porter mon corps pour faire du Qi Gog et du Taiji Chen que je pratiquais depuis 1980 (je suis orof de ces disciplines mais je ne peux pls donner mes cours ; Ajoutez à cela des douleurs des paupières et des clignements permanents malgré que je vois très bien de près,et de loin et les couleurs .JJe ne porte pzs de lunettes depuis 1975 mais je suis géné par ces piquotements sous les paupières, ce qui se déclenche parfois en conduisant . Y a-t-il un ouvrage qui pourrait m’éclairer et m’orienter vers des produits chinois donnant de bons résultats Merci de me conseiller .

    Répondre