Ménopause : quand la Chaleur monte

ménopause chaleur toxique médecine chinoise

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le cycle menstruel est lié au fonctionnement des couples d’organes et d’entrailles rate/estomac, foie/vésicule biliaire et rein/vessie. A la pré-ménopause et à la ménopause, le Rein est l’organe principalement en cause, car le yin s’affaiblit à partir de 40 ans, déséquilibrant le yang… Hum hum, et si l’on revenait sur cette notion de yin yang dans les troubles menstruels de la femme ?

En médecine chinoise, oubliez les hormones !

Selon la médecine occidentale, le cycle menstruel est géré par les hormones sexuelles : les œstrogènes et la progestérone…Deux à quatre ans avant la ménopause, des symptômes apparaissent : bouffées de chaleur touchant le visage, le thorax et parfois le cou, sécheresse vaginale, insomnies, irritabilité et/ou de prise de poids avec gonflement des seins. En médecine allopathique, lorsqu’une personne en pré-ménopause ou ménopause prend du poids, on impute cette prise de poids à un excès d’œstrogènes par rapport aux progestérones.

En médecine chinoise, il n’est pas question d’hormones. Plusieurs organes sont en charge des cycles menstruels : le couple rate/estomac, foie/vésicule biliaire et rein/vessie. Pour en savoir plus, je vous invite à relire cet article concernant les fonctions de chaque couple.

Mais les troubles liés à la ménopause ou à la pré-ménopause sont plutôt liés au Rein et à son énergie yin. A cette période de la vie, le yin, régi par le Rein, tant à décliner plus fortement que le yang.

La montée du Yang

Or, le yin du Rein gouverne les substances (Sang, Liquides). Quant au yang du Rein, il est lié à l’activité, il régule la température du corps. Le yin peut être assimilé à l’élément eau tandis que le yang représente le feu : le premier refroidit le corps, et l’autre le réchauffe. Le yang a tendance à s’élever, le yin le refroidit et le retient vers le bas. Si le yin est insuffisant, le feu du yang, en montant, causera une chaleur toxique,  que l’on pourra retrouver à travers les bouffées de chaleur.

Des symptômes différents selon la nature

Comme nous l’avons vu dans un autre article, un individu peut être plutôt yin ou plutôt yang. Selon sa nature, une femme développera des symptômes différents.

Si le yin des Reins est déjà faible avant la ménopause (et donc le yang plus fort), cet évènement privilégiera la montée du yang, accentuant le déséquilibre. Une femme dans ce cas ressentira une certaine irritabilité, des bouffées de chaleur et une diminution des sécrétions vaginales. La peau deviendra sèche. Le yin du Rein ne pourra plus humidifier le corps, et le yang viendra alors déranger l’énergie du Cœur, causant chaleur, anxiété.

Le yin du Rein est également lié aux moelles, c’est pourquoi son affaiblissement touche aussi la structure osseuse.

Certaines femmes, dont le yang est faible, pourront rencontrer des symptômes différents. L’affaiblissement du yin aura des répercutions sur l’énergie yang. Le froid dans le corps dominera, causant des douleurs au dos et aux articulations, des ballonnements ou une perte de libido.

Et sur le plan émotionnel?

  • Le rein et la volonté

La pré-ménopause et la ménopause sont des périodes de la vie appréhendées différemment par les femmes. Certaines pourront ressentir un manque d’énergie, une certaine lassitude voire même tomber en dépression. En médecine chinoise, ce genre d’émotion est liée au Rein, qui abrite la volonté. Un rein affaibli diminuera la force de volonté d’une personne, sa motivation et sa créativité.

  • Le Foie et l’irritabilité

Le Sang est une substance yin. Avec l’arrêt des règles, le yin diminue et le Sang également. Or, c’est le Foie qui gère la circulation du Sang dans le corps. Un volume de sang moins élevé pourra léser le Foie et bloquer son énergie. Le Foie étant l’organe lié à la colère, la personne aura tendance à céder plus facilement à l’énervement. La pré-ménopause et la ménopause peuvent alors être sources d’irritabilité due à la « surpression du foie ».

Comment réguler ces symptômes indésirables ?

Une alimentation adaptée est toujours l’une des réponses de la médecine traditionnelle chinoise, selon laquelle l’hygiène de vie est très importante. Évitez les aliments qui affectent le yin, de type café ou alcool. Le ginseng, contrairement à ce que l’on entend, n’est pas adapté à la pré-ménopause ou ménopause car cette plante est yang et accentue le phénomène d’irritabilité, les insomnies et les transpirations nocturnes.

Le Qi Gong peut aussi vous aider à calmer le corps, le cœur et l’esprit. Il aide à conserver le Jing, renforce les os (plus fragiles à partir de la ménopause) et calme l’esprit.

Copyright Bertrand Bimont 2018. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

14 commentaires sur “Ménopause : quand la Chaleur monte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PIc

    De grosses bouffées de chaleur nocturnes et le matin quand l’esprit s’éveille peuvent elles être attribuées à une ménopause qui date de plus de 15 ans ? ou un autre disfonctionnement corporel ? Merci!

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Il se peut que vos bouffées de chaleur soient liées à votre ménopause, en tout cas cela est sûr que c’est lié à un déséquilibre énergétique qui dure. Je vous conseille de consulter un thérapeute en médecine chinoise afin qu’il vous fasse un bilan. Bien cordialement.

      Répondre
  2. Nathalie

    Monsieur Pimont, ce n’est pas très sérieux.
    Des questions ont été postées depuis plus de 24 heures et pas de réponse…

    Répondre
  3. de Bernon

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer un médecin spécialiste en médecine chinoise dans la région de Grenoble, Valence, Vienne, Lyon.
    Je vous remercie

    Répondre
  4. mestr

    Bonjour
    pour « confort féminin » recommandé pour sueurs nocturnes; J’ai 65 ans et n’avais plus de sueurs mais depuis quelques temps je reprends des suées mais le matin au réveil. Est-ce que ce produit convient dans ce cas ?
    merci pour votre réponse.
    cordialement
    christine M

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Il faudrait savoir d’où viennent vos nouvelles sueurs. Confort Féminin est spécialement recommandé pour les troubles menstruels ou liés à la ménopause. Je vous invite à consulter un thérapeute car je ne peux pas vous dire si cela serait adapté dans votre cas… Bien cordialement.

      Répondre
  5. marie

    Bonjour
    J’ai 54 ans et suis menopausée. Je n’ai pas trop de bouffées de chaleur. Je suis surtout génée par une secheresse vaginale avec inflammation importante de la muqueuse ainsi que des tensions abdominales nocturnes, et depuis peu des difficultés à digérer.
    que me conseillez vous de prendre?

    Répondre
    1. Bertrand Bimont - Tendance SantéBertrand Bimont - Tendance Santé Auteur de l'article

      Bonjour,
      Vous pouvez prendre aussi Confort Féminin car ce complément régule tous les troubles de la ménopause. Les bouffées de chaleur sont évoquées ici car c’est un symptôme très fréquent. Je vous conseille de prendre ce complément pendant au moins 2 mois. Bien cordialement.

      Répondre
  6. Suzanne Duchesne

    Bonjour M Bimont
    J’ai 66 ans et j’ai fait un ICT il y a un an et je ne peut plus prendre d’hormone mais j’ai beaucoup de chaleur. Auriez vous quelque chose d’efficace car mon hérédité est forte , ma mère qui a 87 ans en a encore parfois.
    Merci beaucoup de me répondre. Suzanne

    Répondre