Vous avez dit Tao ?

Vous avez dit Tao ?

Aujourd’hui, revenons aux origines de la médecine traditionnelle chinoise… Quelle est donc cette philosophie dénommée le Tao ? Quels sont ses principes de base ? Comment a-t-elle inspiré la médecine ? Aussi riche que le bouddhisme, le confucianisme, découvrons ensemble cette pensée datant du 1er siècle avant J.C et pourtant toujours aussi inspirante…*

Le concept de Tao

Le Tao ou Dao en chinois signifie la Voie, le chemin. On trouve les fondements du taoïsme dans le livre de Lao Tseu, intitulé Tao Te King ou Dao de Jing (La voie et la vertu) datant du 1er siècle avant J.C. Le taoïsme n’est pas une religion, ni une philosophie, mais plutôt une ligne de vie à suivre afin d’atteindre la sagesse. Enfin, une ligne de vie… Tout cela est plus complexe car pour connaitre le Tao, il faut oublier toute connaissance, abandonner les savoirs multiples, désapprendre pour revenir à la simplicité originelle. Selon l’ouvrage ancien, le Tao existait avant le Ciel et la Terre, il est en toute chose et demeure en mouvement et insaisissable.

  • L’harmonie avec l’Univers

L’Homme doit vivre en harmonie avec l’Univers, il doit s’y soumettre car il ne trouvera que le malheur s’il essaye de s’imposer à ses lois. Pour le taoïste, l’infraction aux lois naturelles entraîne inévitablement des sanctions : manque d’harmonie, isolement et affliction. Parmi cette adaptation, il faut prendre en compte les cycles, appelés « mouvements ». Tout comme les saisons s’enchainent, les éléments s’engendrent, se contrôlent. Toute chose vivante est soumise à des cycles de destruction et de régénération. Les événements n’échappent pas à cette loi de la mutation : chaque période de la vie a ses propres temps d’action et d’immobilisation.

La responsabilité de l’Homme est très importante : toutes ses paroles, tous ses actes ont des conséquences, il doit faire attention à ce qu’il fait et dit. Chacun est responsable de ses actes, mais aussi de son bien-être et de sa santé. Les pensées et les émotions doivent être gérées pour ne pas devenir excessives.

  • Le Yin et le Yang sont partout

Vivre le Tao, c’est avoir conscience que l’univers est constitué de deux énergies contraires, nées du vide primordial et qui s’engendrent sans cesse : le yang (qui renvoie au jour, à l’énergie motrice, à la l’homme, à l’action, à la dureté…) succède au yin (qui renvoie à la nuit, à la matière, à la femme, à la passivité, à la douceur). Dans toute situation, l’une de ces forces succédera à l’autre. Aussi, pour trouver l’harmonie, on recherchera sans cesse le point d’équilibre entre les deux. Rien n’est tout noir ou tout blanc : le 1 se divise en 2. Tout comprend du yin et du yang, que ce soit dans l’univers, dans les individus, leurs organes, leur constitution…

 

Le lien entre le Tao et médecine chinoise

La médecine traditionnelle chinoise a émergé dans le contexte de la pensée taoïste. Celle-ci se base sur l’observation des phénomènes, ce n’est pas une science expérimentale comme la médecine occidentale. L’homme doit s’adapter à l’Univers et les caractéristiques de ce dernier se retrouvent en lui : les cycles, les éléments, le yin et le yang notamment. Le propre de la médecine traditionnelle chinoise est que, pour elle, le corps et l’esprit sont liés et doivent être tous deux considérés lors d’un diagnostic (bilan énergétique). Dans le même ordre d’idée, tous les phénomènes sont interdépendants.

Le Tao est le mouvement spontané et éternel de la Vie, il fut la source d’inspiration principale de la médecine traditionnelle chinoise. De même, les taoïstes ont mis au point plusieurs techniques de régénération interne, afin d’atteindre l’immortalité. On trouve ces techniques dans les principes du « nourrir la vie » (yang sheng). Parmi celles-ci, on retrouve le taï-chi, le qi gong, les massages, l’acupuncture, la respiration énergétique. Ces pratiques millénaires sont restées les mêmes.

 

*Cet article est une rapide présentation du taoïsme, il ne peut expliquer toute la complexité et les nuances de cette pensée, de par sa longueur. Merci pour votre compréhension.

Bertrand Bimont Copyright 2018. Tous droits réservés.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

12 commentaires sur “Vous avez dit Tao ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Saliva

    Pouvez vous nous donnez des conseils pour accompagner une maladie de lyme chronique….éventuellement améliorer les symptômes de problèmes d’équilibre, lyme soignée par des antibiotiques depuis 2ans sans réelle amélioration de ce symptôme qui affecte la marche merci beaucoup

    Répondre
  2. Gildas sylvie

    Les troubles psychiatriques de type borderline peuvent-ils entrer dans le champ de traitement de la médecine chinoise ? Merci de votre réponse. Vos newsletters sont très intéressantes.

    Répondre
  3. Cristel

    En effet, de ce que j’ai pu lire lors de mes recherches sur la médecine chinoise, le Tao est un concept très complexe. Par contre, ton billet m’a aidée à y voir un peu plus clair. 🙂

    Répondre
  4. Alexandra

    Le Tao…je viens de découvrir le concept . Atteindre la sagesse est-il facile? J’ai toujours voulu changé beaucoup de choses en moi et ça m’a toujours fatiguée sur le plan moral. Finalement, j’ai fini par me convaincre de m’accepter telle que je suis…Vivre le jour au jour et profiter de tous les beaux moments de la vie ! Après tout personne n’est parfait. L’expérience dans la vie nous apprend des leçons. On finit par atteindre la sagesse naturellement.

    Répondre
  5. Baba KANE

    Merci infiniment pour votre enseignement si riche.
    Je désire m’instruire au Taoisme.
    Je vous serais infiniment reconnaissant de bien vouloir me procurer un manuel pour une formation sur le Taoisme.
    Mes salutations les plus chaleureuses

    Répondre